Conférence de Boris Cyrulnik sur la biologie de l'attachement

Conférence de Boris Cyrulnik sur la biologie de l’attachement

Nous vous proposons de (re)voir cette Conférence de Boris Cyrulnik sur la biologie de l’attachement.

Il s’agit d’un cours enregistré dans le cadre de l’enseignement PACES de Sciences Humaines et Sociales à l’Université Claude Bernard Lyon 1.

La théorie de l’attachement est un champ de la psychologie qui traite des relations entre êtres humains. Boris Cyrulnik tente dans cette conférence une approche pluridisciplinaire de cette théorie, qui intègre des données biologiques, affectives, psychologiques, sociales et culturelles. Nous verrons comment est née la théorie de l’attachement au XXème siècle et l’état des recherches actuelles.

Tout au long de la conférence, Boris Cyrulnik insiste sur l’importance du lien sécure, celui qui nous permet d’acquérir suffisamment de confiance en soi et en le monde pour partir à sa découverte, sans que cela entraîne d’anxiété majeure. Selon une étude menée par le pédopsychiatre allemand Daniel Stern, à l’âge de 10 mois, un enfant sur trois est insuffisamment sécurisé, ce qui a des conséquences, par exemple, sur l’acquisition du langage. Car si l’être humain, petit, a besoin d’un autre pour se développer, c’est la qualité du lien qui déterminera ensuite sa capacité à être au monde.

Intervenant :
Boris CYRULNIK — Directeur d’enseignement en éthologie à l’Université de Toulon
Présenté par le Pr ; Pierre FOURNERET
Réalisation : Pôle vidéo du Service iCAP — Université LYON 1

Boris Cyrulnik, neurologue, psychiatre et psychanalyste français. Responsable d’un groupe de recherche en éthologie clinique à l’hôpital de Toulon-la-Seyne (1972-1991), il publie son premier ouvrage Mémoire de singe et parole d’homme en 1983. Directeur d’enseignement depuis 1996 à la Faculté des lettres et sciences humaines de Toulon et président du Centre national de création et de diffusion culturelles de Châteauvallon, Boris Cyrulnik est surtout connu pour avoir développé le concept de “résilience” (renaître de sa souffrance). Il a également participé en 2007 à la commission Attali sur les freins à la croissance, dirigée par Jacques Attali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *