Conference EMDR europe

EMDR : résultats cliniques et mécanismes d’action

Une conférence de Martin Sack sur le thème EMDR : résultats cliniques et mécanismes d’action, le dimanche 1er juillet 2018, dans le cadre de la 19e conference EMDR Europe.

Martin Sack est professeur associé et chercheur en psychotraumatologie, Université technique de Munich. Ses domaines de recherche sont les troubles liés au Psychotrauma, la neurobiologie du TSPT et des troubles dissociatifs, les thérapies orientées vers les ressources et la salutogenèse, le mécanisme d’action de l’EMDR, les psychothérapies individualisées.

Présentation de sa conférence :

Mécanisme général d’action des thérapies centrées sur le trauma – quelques conclusions issues des résultats de la recherche sur l’EMDR

À partir d’une présentation de nos propres conclusions, l’état actuel de la recherche sur le mécanisme d’action de l’EMDR sera passé en revue et décrit dans 3 domaines :

  • 1) réduction du stress subjectif et apaisement psychophysiologique lors des sessions de traitement indiquant une habituation et une intégration mnésique,
  • 2) les réponses d’orientation en début de stimulation bilatérale correspondant à la stimulation d’un comportement de recherche comme proposé par Jaak Panksepp,
  • 3) l’activation du cortex frontal associée à la stimulation, montré par une augmentation de l’EEG, signalant un contrôle top-down amélioré.

Un modèle intégratif du mécanisme d’action sera proposé soulignant l’importance de la double attention dans le traitement de la mémoire traumatique en tant que mécanisme général commun à toutes les thérapies basées sur l’exposition.

Infos pratiques : la conférence EMDR : résultats cliniques et mécanismes d’action se déroulera le dimanche 1er juillet 2018, de 15h30 à 16h30.

En savoir plus sur EMDR : résultats cliniques et mécanismes d’action :

  • Mécanisme d’action de l’EMDR
  • Un article sur ” Les mécanismes d’action neurobiologiques de l’EMDR : un aperçu de 20 ans de recherche a été publié dans le Journal of EMDR Practice and Research, de mai 2011, volume 5, number 2
  • Martin Sack à l’université technique de Munich, et ses collègues (Sack et coll. 2008), ont
    démontré en recherche fondamentale en physiologie, que les stimulations bilatérales
    alternées produisent une réponse d’orientation, qui se montre en une réduction du seuil de
    la perception sensorielle, une activation du tonus parasympathique et une diminution de la
    féquence cardiaque, amenant une réponse et un ressenti de relaxation dans le corps, en vue de préparer l’organisme à traiter de l’information nouvelle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *