l’efficacité thérapeutique de l’EMDR dans le TOC

l’efficacité thérapeutique de l’EMDR dans le TOC

Kenza Tazi nous parle de l’efficacité thérapeutique de l’EMDR dans le TOC dans sa thèse ” Nouveautés dans le traitement des troubles obsessionnels compulsifs”.

Extraits :

Au cours de ces deux dernières décennies, plusieurs chercheurs se sont intéressés à la possibilité de traiter le TOC par l’EMDR.

De nombreuses études ont été réalisées évaluant I’efficacité thérapeutique de I’EMDR chez des patients souffrant de TOC.

Dans une étude publiée par Bae et al. en 2006, deux patients souffrant de TOC et n’ayant pas répondu aux traitements pharmacologiques et psychothérapeutiques classiques ont reçu durant 6 mois un protocole d’EMDR. Cette étude n’a pu démontrer aucun intérêt à l’utilisation de I’ EMDR dans le traitement du TOC résistant, puisqu’à la fin des 6 mois de traitement, aucune amélioration des symptômes obsessionnels compulsifs n’a été objectivée.

En 2010, une étude de Bôhm et Voderholzer s’est penchée sur l’intérêt éventuel de l’utilisation de l’ EMDR comme adjuvant à la thérapie comportementale par EPR dans le TOC. Trois patients souffrant de TOC ont participé à cette étude qui a duré 8 à 12 semaines. Le premier patient a reçu dans un premier temps un protocole d’EMDR suivi d’une thérapie par EPR. Le deuxième a reçu la thérapie par EPR suivie d’un protocole d’ EMDR. Le troisième a reçu de manière alternée des séances d’ EPR et d’ EMDR durant la période de l’étude. Les more Y-BOCS ont été mesurés chez les 3 patients avant et après chaque traitement. Une diminution moyenne de 60% des symptômes obsessionnels compulsifs selon la Y-BOCS a été rapportée par les 3 patients. Mais encore, les patients ont estimé que l’EMDR était une méthode utile qui augmentait leur motivation et facilitait leur gestion des émotions durant les séances d’ EPR. Ces résultats suggèrent que l’EMDR peut être utilisée comme une méthode complémentaire de potentialisation de la thérapie comportementale par EPR qui aide les patients à maîtriser leurs émotions

En 2011, une étude contrôlée randomisée de Nazari et al. a évalué l’efficacité thérapeutique de l’EMDR comparée à celle du traitement pharmacologique par citalopram dans le TOC. Au cours de cette étude, 90 patients souffrant de TOC ont été randomisés pour recevoir soit un protocole d’ EMDR, soit un traitement par citalopram, durant 12 semaines. Les score Y-BOCS des patients ont été mesurés avant et après la période de traitement. A la fin des 12 semaines, une diminution significativement plus importante du score Y-BOCS a été observée dans le groupe EMDR comparée au groupe citalopram. En effet, le score moyen Y-BOCS est passé de 25,26 à 19,06 dans le groupe citalopram alors qu’il est passé de 24,83 à 13,6 dans le groupe EMDR. Ces résultats suggèrent que les deux traitements sont efficaces contre le TOC, mais que l’efficacité thérapeutique à court terme de I’ EMDR semble être plus élevée que celle du citalopram sur les symptômes obsessionnels compulsifs.

En 2013, une autre étude publiée par John Marr a évalué l’efficacité thérapeutique de l’ EMDR chez 4 patients souffrant de TOC et n’ayant pas tiré profit d’un traitement antérieur par TCC classique. Au cours de cette étude, chacun des patients a reçu 14 à 16 séances d’une heure d’une adaptation du protocole EMDR pour la phobie de Shapiro. Deux d’entre eux ont reçu une adaptation du protocole EMDR pour la phobie avec retardement de la phase d’installation cognitive. Les deux autres ont reçu une adaptation du protocole EMDR pour la phobie avec lecture de vidéo. Les scores Y-BOCS des 4 patients ont été mesurés avant, pendant et après les séances de thérapie. Des évaluations de suivi ont été réalisées après 4 à 6 mois Une amélioration des symptômes obsessionnels compulsifs a été rapportée après 2 ou 3 séances. La diminution moyenne du score initial de la Y-BOCS a été de 70,4% lors du post-traitement et de 76,1% lors du suivi pour le protocole EMDR adapté pour les phobies et de 81,4% lors du post-traitement et du suivi pour le protocole EMDR adapté pour les phobies avec lecture vidéo. Ces résultats suggèrent l’efficacité thérapeutique évidente de l’EMDR dans le TOC ainsi que le maintien de cet effet thérapeutique à long terme.

Une étude contrôlée récente, publiée par Marsden et al. en 2017, a évalué l’efficacité thérapeutique de l’ EMDR comparée à celle de la thérapie comportementale par EPR dans le TOC. Au cours de cette étude; 55 patients ont été randomisés pour recevoir soit l’ EMDR (n=29) soit l’EPR (n=26). Les score Y-BOCS des patients ont été mesurés avant, après le traitement et sx mois plus tard. L’étude a montré que 30,2% de l’ensemble des patients ont présenté une amélioration clinique des symptômes obsessionnels compulsifs, sans différence significative entre les deux groupes En effet, aucune différence significative n’a été objectivée entre les deux groupes quant à la diminution des scores Y-BOCS après le traitement et six mois plus tard. Ces résultats suggèrent que l’EMDR et la thérapie comportementale par EPR auraient une efficacité thérapeutique semblable dans le TOC.

Références des études citées dans cet extrait sur l’efficacité thérapeutique de l’EMDR dans le TOC : 

  • Bae, H., Kim, D., & Ahn, J. (2006). A case series of post-traumatic obsessive-compulsive disorder: A six month follow-up evaluation. Journal of the Korean Neuropsychiatric Association, 45 (5), 476–480.
  • Bohm, K., & Voderholzer, U. (2010). Use of EMDR in the treatment of obsessive-compulsive disorders: A case series [Ein- satz von EMDR in der behandlung von zwangsstörun- gen:Einefallserie]., 175–181.
  • Nazari H, Momeni N, Jariani M, Tarrahi MJ. Comparison of eye movement desensitization and reprocessing with c italopram in treatment of obsessive – compulsive disorder. Int J Psychiatry Clin Pract. nov 2011;15(4):2704.104.
  • Marr, J. (2012). EMDR Treatment of Obsessive-Compulsive Disorder: Preliminary Research. Journal of EMDR Practice and Research, 6 (1), 2–15. Translated by Jenny Ann Rydberg. Lire cette recherche en français
  • Marsden Z, Lovell K, Blore D, Ali S, Delgadillo J. A randomized controlled trial comparing EMDR and CBT for obsessive-compulsive disorder.Clin PsycholPsychother. 28 juill 2017

Lire l’article l’efficacité thérapeutique de l’EMDR dans le TOC et l’intégralité de cette thèse

En savoir plus sur l’efficacité thérapeutique de l’EMDR dans le TOC :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *