Traiter les troubles narcissiques par la thérapie EMDR

Un article Traiter les troubles narcissiques par la thérapie EMDR, de Dolores Mosquera et Jim Knipe, publié dans livre Pratique de la psychothérapie EMDR, Introduction et approfondissements pratiques et psychopathologiques, paru aux éditions Dunod

Introduction

Le Trouble de Personnalité Narcissique et le Trouble de Structure Narcissique sont associés à des comportements égoïstes et un manque d’empathie envers les autres. Les qualités manifestes des troubles narcissiques, telles que la grandiosité, l’exploitation d’autrui, l’arrogance, les problèmes dans les relations interpersonnelles et la rage, sont familiers aux praticiens, mais les signes cliniques cachés peuvent passer inaperçus et dès lors ne pas être traités. L’objectif de ce chapitre est d’analyser les formes diverses de la symptomatologie narcissique, la manière dont elle peut être conceptualisée à partir du modèle de Traitement Adaptatif de l’Information (TAI) et traitée par la thérapie EMDR (Shapiro, 2001). Approcher les troubles narcissiques par la thérapie EMDR part de l’hypothèse que ce trouble est basé sur des expériences difficiles et préjudiciables vécues dans la petite enfance soit des événe-ments traumatiques identifiables et spécifiques (Afifi et al., 2011), soit la situation plus courante de « traumatismes par omission » – la situation d’un enfant qui, de façon répétée, est frustré dans ses besoins d’attachement et d’éducation (Cohen et al., 2014). Nous partons du principe que, pour l’individu adulte narcissique, les deux types de trauma ont joué un rôle, non seulement par la création de mémoires dysfonctionnellement stockées à partir d’événements stressants, mais aussi d’autres éléments traumatiques stockés dysfonctionnellement (Éléments Dysfonctionnellement Stockés – EDS, Gonzalez et Mosquera, 2012, Masquera et Knipe, 2015). Il s’agit par exemple de défenses psycho-logiques et souvent de dissociation (c’est-à-dire un manque d’accès pleinement conscient entre des états de soi/des réseaux de souvenirs fonctionnant séparément).

Les auteurs développent les points suivants dans cet article sur Traiter les troubles narcissiques par la thérapie EMDR :

  • L a thérapie EMDR pour les patients avec des troubles narcissiques
    • Plan de traitement, sélection des cibles et plan de ciblage
    • Phase 1 de la thérapie EMDR avec des individus narcissiques : anamnèse
    • Phase 2 de la thérapie EMDR : préparation
    • Phase 3  : évaluation
    • Phase 4 : désensibilisation
    • Phase 5 : installation
    • Phase 6 : scanner corporel
    • Phase 7 : clotûre
    • Phase 8 : réévaluation
  • Bibliographie

Conclusion

Le patient peut fournir différents aspects sur Lesquels travailler, mais il est important de ne pas s’égarer. Certains cas peuvent évoluer lentement, particulièrement ceux qui n’ont jamais été en thérapie auparavant, et par conséquent, risquent, dans un premier temps, de ne pas disposer d’une vraie identité centrale. Au fil. du temps, tandis que nous retirons les armures et les couches défensives, une forte conscience de « Voilà qui je suis vraiment ! » peut émerger. Ces patients peuvent avoir besoin d’un travail de reconstruction après Les séances de traite-ment, où ils apprendront à regarder à l’intérieur de soi, reconnaître qui ils sont vraiment, et comment fonctionner avec cette nouvelle compréhension qu’ils ont d’eux-mêmes. Lorsque ces patients entrent en contact avec Leur vrai soi, qu’ils n’ont plus leurs structures défensives et pas encore de vraie identité, ils peuvent sentir leur état empirer. IL peut y avoir une période, après l’affaiblissement des défenses du « Faux Self », au cours de laquelle Le patient expérimente des sentiments de vide et d’absence de sens. Dans ces cas, il est très important que le thérapeute aide le patient à comprendre que ces sentiments sont des vestiges post-traumatiques d’abandons précoces pendant l’enfance et qu’ils sont généralement dénués de réalité actuelle. Pendant cette partie de la thérapie, quand certains problèmes centraux sont traités, il devient pertinent d’installer des patterns de prise en charge de soi qui deviendront des référents utiles à reconstruire une nouvelle manière d’entrer en lien avec le vrai « soi. » Le protocole de Développement et d’Installation de Ressources (DIR) peut être utile pour créer et/ou renforcer les aspects adaptatifs et sains de la personnalité (par exemple, un engagement empathique avec les autres). IL est essentiel que Le thérapeute identifie et apprécie les changements positifs du patient, et qu’il articule cette reconnaissance positive avec le travail du difficile renoncement aux défenses anciennes ainsi qu’avec le ciblage plus direct de souvenirs plus perturbants encore.
Une structure narcissique peut être la conséquence d’une conception de soi déformée et exagérément idéalisée, qui en retour est le fruit de situations précoces nombreuses et différentes, dues à des louanges excessives et une surprotection. Par ailleurs, cette conception de soi idéalisée est liée au besoin de créer des défenses psychologiques afin d’empêcher la pleine émergence de souvenirs de négligences et de violences sévères. Pour qu’un processus de thérapie EMDR efficace se mette en place, il est nécessaire de comprendre le cheminement spécifique que chaque patient a du suivre depuis la prime enfance jusqu’à sa vie d’adulte actuelle. Un traitement efficace des troubles narcissiques implique : de faire activement écho à la conception de soi du patient et la manière dont il perçoit le problème qui se présente ; d’ engendrer l’autoré-flexion chez le patient pendant la phase de préparation ; d’identifier les nombreux évitements et les impasses possibles, qui peuvent résulter d’une suractivation des défenses ; d’identifier et de traiter les expériences fondamentales de non-soutien, négligences et traumatismes anciens qui peuvent initialement avoir été dissimulées (c.-à-d. dont l’accès conscient a été bloqué) par les défenses ; d’identifier et de corriger empathiquement les perceptions déformées que le patient a du thérapeute ; et d’éviter des réactions contre-transférentielles non-thérapeutiques qui peuvent survenir chez le thérapeute.

Acheter le livre Pratique de la psychothérapie EMDR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *