La cohérence cardiaque Respirez

La cohérence cardiaque : Respirez !

Un article La cohérence cardiaque Respirez  !, avec une interview de Jérome Branswyck, a été publié par www.clicanoo.re

La cohérence cardiaque suscite un intérêt grandissant auprès des professionnels de santé. Et pour cause ! Cette technique de respiration rythmée permet de réduire les effets du stress sur notre organisme. Entretien avec le Docteur Jérôme Branswyck.

Qu’est-ce que la cohérence cardiaque ?
Dr Branswyck : « La cohérence cardiaque est une technique de respiration particulière visant à gérer au mieux son stress, son anxiété et ses émotions. Pratiquée de manière régulière, elle représente une véritable alternative ou même un complément efficace à un traitement médicamenteux. Cette technique s’appuie notamment sur le pouvoir, inscrit dans l’être humain, de s’autoréguler, de s’auto guérir, de se rééquilibrer constamment. »

Comment agit la respiration sur notre physiologie ?
Dr Branswyck : « Toutes nos fonctions vitales (respiration, activité cardiaque, digestion, sécrétion des hormones, taux de sucre dans le sang, gestion de notre poids…) sont ajustées, à chaque instant, par notre système nerveux autonome. Ce sont des fonctions automatiques dont nous n’avons pas à nous occuper. En ce sens, on ne risque pas d’oublier de respirer et il est impossible de se suicider en arrêtant son cœur ou sa respiration.
Le système nerveux autonome comporte donc deux pôles : il y a, l’accélérateur, le système «sympathique», qui gère ce qui est du ressort de l’action et du stress, et le frein, le système «parasympathique» (ou vagal) qui gère le retour au calme et la récupération. Ces deux pôles forment la balance sympathico-vagale. Par exemple, la peur, qui est l’une des émotions de base, s’exprime par le système sympathique : accélération du cœur, de la respiration, décharge d’adrénaline, transpiration, bouche sèche… Autre exemple : on fait un malaise vagal lorsque le système parasympathique est trop actif et que la tension artérielle est insuffisante pour que le cerveau fonctionne.
La cohérence cardiaque va ainsi chercher à renforcer l’activité parasympathique (ou tonus vagal) qui est celle du retour au calme dans le but d’éviter le bouleversement chaotique des émotions, mal ajustées à la situation, qui génèrent le stress. Ceci par le biais de la respiration.
La respiration est, en effet, une fonction automatique particulière, car nous pouvons directement en modifier volontairement le rythme (ce qui est impossible avec le coeur). Il a donc été établi que la respiration agit sur notre système nerveux autonome. De nombreuses techniques de bien-être, de relaxation ou de méditation utilisent d’ailleurs le contrôle de la respiration. Tandis qu’une respiration superficielle et rapide peut déclencher une crise d’angoisse, une respiration lente et ample, par le ventre, permettra de revenir au calme. Sachez, par ailleurs, qu’une respiration normale se fait aux alentours de 12 cycles (inspiration + expiration) par minute. Toutefois, en respirant à un rythme particulier, on pourra, par là même, favoriser l’action de notre système nerveux « du retour au calme » ».

Lire l’article La cohérence cardiaque Respirez ! complet sur le site www.clicanoo.re

En savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *