Charte éthique de l'Institut Français d'EMDR

Charte éthique de l’IFEMDR

Nous avons mis en place une charte éthique de l’Institut Français d’EMDR qui comprend notamment un code de déontologie, des conditions de validation des formations et une politique concernant les liens et conflits d’intérêt.

Un comité d’éthique a également été créé pour réfléchir sur les questions éthiques soulevées par la formation de professionnels (psychologues, psychiatres, psychothérapeutes), sur les éventuels conflits d’intérêts, et assurer au mieux un cadre sécurisant pour l’ensemble des acteurs de la thérapie EMDR.

Conditions de validation des formations

En vue de garantir le sérieux de nos formations et de pouvoir entreprendre toutes les actions nécessaires à leur reconnaissance, la délivrance des attestations de formation, des validations et des diplômes sera soumise aux conditions suivantes :

  • Avoir suivi de façon assidue les formations. La validation nécessite d’être présent pendant l’ensemble de la formation (théorique et pratique), de participer activement aux exercices pratiques et de monter son aptitude à utiliser les enseignements dispensés. La validation est effectuée par l’équipe pédagogique présente qui pourra, le cas échéant, demander au participant d’effectuer des formations ou supervisions complémentaires, si elle le juge nécessaire. Le participant pourra, s’il le souhaite, faire appel de cette décision auprès de l’Institut Français d’EMDR.
  • Respecter les critères de validation spécifiques indiqués pour chaque formation. Ces critères peuvent varier selon les formations et sont précisés sur les pages de présentation des formations : un nombre minimum de séances à effectuer avec des patients, la présentation d’une ou de plusieurs vidéos de séances, la présentation de cas pratiques, un examen final, des présentations théoriques orales ou d’études de cas…
  • Avoir une pratique en conformité avec le code de déontologie des praticiens EMDR rédigé par l’association EMDR France.
  • Respecter les régles de confidentialité. Ceci concerne en particulier les échanges effectués en privé (pendant les pauses par exemple) et en sous groupe lors des exercices pratiques demandés dans le cadre des formations.

Code de déontologie

L’Institut Français d’EMDR propose des formations à la pratique thérapeutique de l’EMDR. L’adhésion formelle au code de déontologie des Praticiens de la thérapie EMDR constitue un préalable indispensable à la participation à la formation.

Lire le Code_de_deontologie_Praticien EMDR de l’association EMDR France.

Liens et conflits d’intérêts

L’Institut Français d’EMDR  a mis en œuvre une politique et des procédures pour identifier, évaluer et gérer d’éventuels liens ou conflits d’intérêts et protéger l’intégrité des relations avec ses clients. Cette politique de prévention et de gestion sera actualisée régulièrement en fonction de l’évolution de la réglementation applicable et des activités de l’Institut Français d’EMDR.

Les intervenants sollicités par l’Institut Français d’EMDR contribuent à la formation des professionnels de santé participant aux formations, et indirectement à la qualité des soins dispensés aux patients par ces mêmes professionnels. Des intérêts autres que ceux des patients peuvent parfois altérer les actions des professionnels de santé dans le cadre de leurs activités de soins, de formations ou de recherche ; les plus fréquents sont des liens financiers avec des firmes, mais d’autres conflits d’intérêts sont possibles (relations personnelles, options philosophiques…).

Pour éviter que les liens d’intérêts de personnes participant à certaines activités de l’Institut Français d’EMDR ne conduisent à des conflits d’intérêts pour ces activités, ces liens doivent être transparents, pour l’Institut Français d’EMDR et pour le public.

Une déclaration de conflits d’intérêt est donc demandée aux intervenants dans le but de clarifier et d’exposer aux participants les liens qui pourraient influencer d’une façon ou d’une autre leurs interventions. Ces déclarations sont effectuées lors de la première intervention et actualisées annuellement.

D’autres personnes sont également soumises à cette obligation de déclaration : la présidente de l’Institut Français d’EMDR et le personnel de l’Institut Français d’EMDR exerçant des fonctions de direction ou d’encadrement.

Ces déclarations d’intérêts sont disponibles sur simple demande à delphine@essentia.fr et sont publiées, quand elles doivent l’être, sur le site de l’Institut Français d’EMDR ou en consultation et sur demande préalable dans les locaux de la société, pendant la durée des fonctions, des contrats de travail, du mandat ou de la mission au titres  desquels elles ont été établies et pendant les cinq années suivant la fin de ces fonctions, contrats, mandats, missions (voir ci-dessous). Les déclarations sont également conservées dans les dossiers administratifs des personnes concernées pendant la même durée de conservation.

Cette publicité des déclarations d’intérêts n’exonère pas les personnes concernées, lorsqu’ils s’expriment dans une activité de l’Institut Français d’EMDR, une manifestation publique ou dans la presse, de l’obligation de faire connaitre au public concerné, au moment où ils s’expriment, leurs liens éventuels avec les entreprises produisant, exploitant, commercialisant ces produits ou fournissant ces services, ou avec les organismes de conseil intervenant sur ces produits ou services (articles L. 4113-13 et R. 4113-110).

Tout lien d’intérêts ne constitue pas un conflit d’intérêts. En cas de lien d’intérêts, pour évaluer le risque de conflit d’intérêts, nous mesurons l’intensité des liens, par une analyse des déclarations d’intérêts au regard de plusieurs critères selon une grille proposée par la HAS, puis nous apprécions ces liens ainsi évalués dans leur impact sur l’activité qui sera exercée à l’Institut Français d’EMDR (plus d’informations sur les critères et la grille :  guide_dpi)

Une fois identifié, un conflit d’intérêt doit être géré. Habituellement, par l’abstention de participation aux activités de l’Institut Français d’EMDR ou, exceptionnellement, en prévoyant un concours restreint et encadré à des activités.

Un comité « déontologie et indépendance de l’expertise » veille à l’application de ces prescriptions déontologiques et examine les difficultés de leur mise en œuvre.

Déclarations d’intérêts :

Comité d’éthique

Le comité d’éthique de l’Institut Français d’EMDR a pour mission d’animer la réflexion sur :

  • les questions éthiques soulevées par la formation de professionnels (psychologues, psychiatres, psychothérapeutes)
  • et sur les éventuels conflits d’intérêts
  • afin d’assurer au mieux un cadre sécurisant pour l’ensemble des acteurs de la thérapie EMDR.

Ses axes de travail sont :

  • conduire et développer la réflexion sur les aspects éthiques associés aux pratiques de la formation.
  • anticiper, par un travail de veille et de conseil, les conditions de mise en œuvre des formations ainsi que les modalités de leur accompagnement éthique, afin de sécuriser au mieux le travail des participants dans leur integration pratique de la thérapie EMDR.
  • conforter les membres de l’équipe pédagogique sur l’importance de l’éthique,
  • formuler des recommandations concernant les règles relatives à l’éthique et à la déontologie de la formation,
  • favoriser l’appropriation par tous des enjeux d’un questionnement éthique responsable,

Les travaux et réflexions du comité seront matérialisés au travers de recommandations, de guides pratiques ou encore de publications pédagogiques.

Annie Gasse et Michel Silvestre assurent la présidence de ce comité d’éthique. 

Pour réaliser au mieux ces objectifs, le comité s’appuiera à moyen terme sur un réseau de personnes-relais en éthique et pourra solliciter, en fonction des projets, des intervenants choisis en raison de leur expertise reconnue et de leur indépendance.

michel-silvestre-L-équipe-de-l-Institut-Français-d-EMDRMichel Silvestre est psychologue clinicien, thérapeute systémique, formateur EMDR Enfants, facilitateur et Superviseur EMDR certifié. Il est chargé de cours dans les universités d’Aix-en-Provence et de Lorraine. Ancien Président de l’association EMDR France, il est actuellement secrétaire de la commission EMDR Enfants et Adolescents de l’association EMDR Europe et membre de la commission EMDR Enfants de l’association EMDR France. Il est l’auteur de nombreux articles, co-auteur d’un ouvrage « Vivre sans violence ? » et de « l’EMDR pour l’enfant traumatisé et sa famille » avec Joanne Morris-Smith (en savoir plus sur Michel Silvestre)

 

annie gasseAnnie Gasse est psychologue clinicienne, Facilitateur EMDR et superviseur EMDR certifié. Elle propose des supervisions EMDR à Aix en Provence et à Paris et facilite pendant les formations initiales en EMDR. (en savoir plus sur Annie Gasse)

 

 

 

Vous pouvez contacter le comité d’éthique sur l’adresse mail suivante ethique@essentia.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *