Comment régler naturellement les troubles du rythme cardiaque

Comment régler naturellement les troubles du rythme cardiaque

Article Comment régler naturellement les troubles du rythme cardiaque, par Michel Dogna, pour alternative sante, le 26 décembre 2014.

Extrait :

(…) Depuis longtemps on avait remarqué que le rythme cardiaque s’accélère légèrement à l’inspiration et décélère légèrement à l’expiration. Ceci signifie que l’inspiration inhibe temporairement l’influence du système parasympathique et produit une petite accélération du rythme cardiaque. Au contraire, l’expiration stimule le système parasympathique et induit un petit ralentissement du coeur. Ces oscillations rythmiques produites par la respiration sont appelées l’arythmie respiratoire sinusale (ASR).

Les techniques de contrôle respiratoire représentent donc le moyen le plus simple pour modifier la variabilité de la fréquence cardiaque. Une respiration lente, régulière et guidée, se situant aux alentours de 6 cycles respiratoires par minutes chez la majorité des adultes, produit l’effet Vaschillo consistant à mettre en résonance les variations dues à la respiration (hautes fréquences) avec les variations dues à l’activité baroréflexe des artères (basses fréquences).

Le baroréflexe est la réponse déclenchée par la stimulation des barorécepteurs. Les barorécepteurs sont majoritairement situés sur les gros vaisseaux, aorte et carotides. Lorsqu’ils sont stimulés par une distension des parois artérielles, ils envoient un signal qui active le nerf vague responsable de la vasodilatation. Celui-ci constitue la principale innervation efférente du coeur et inhibe l’orthosympathique. Ceci se traduit par une chute de la tension artérielle et une diminution de la stimulation (stress).
Cet état de résonance est appelé cohérence cardiaque.

La cohérence cardiaque en pratique

Pour entrer en cohérence cardiaque, rien de plus simple : il suffit de respirer 6 fois 6 inspirations/expirations par minute (soit un inspir de 5 secondes et un expir de 5 secondes) et de le faire pendant 3 minutes au moins.

Comment atteindre la fréquence 6 ?

La cohérence cardiaque est au maximum lorsque cette fréquence de résonance de 6 cycles respiratoires par minute est atteinte. Ceci revient à inspirer pendant 5 secondes puis expirer pendant 5 secondes, 6 fois.
Donc :

  • Inspirez profondément par le nez pendant 5 secondes en adoptant une respiration par le ventre.
  • Soufflez lentement pendant 5 secondes, en freinant l’air avec le cavum
  • Faites 6 cycles de 6 inspirs/expirs

Sachez que pour des raisons anatomiques et physiologiques, la cohérence cardiaque ne fonctionne pas bien en position couchée. Mieux vaut la pratiquer assis confortablement sur une chaise, le dos bien droit (mais pas rigide), les deux pieds au sol, ou debout.

Pratiquez cet exercice pendant 5 minutes, 3 fois par jour. Il faut environ deux semaines de pratique pour commencer à adopter une respiration en fréquence 6 de manière automatique et pour en observer des résultats tangibles.

Résumé des applications de la cohérence cardiaque

Les exercices de cohérence cardiaque résolvent rapidement :

  • Les tachycardies
  • Les instabilités du rythme cardiaque
  • L’hypertension
  • Le stress en général

La respiration 5s/5s devient automatique au bout de 2 semaines, avec les effets positifs cités .
Tout ceci a été confirmé par des études randomisées sur des groupes d’employés de bureau aux Etats Unis.

Lire tout l’article Comment régler naturellement les troubles du rythme cardiaque

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *