Contrer le stress du sportif par la cohérence cardiaque

Contrer le stress du sportif par la cohérence cardiaque

Article Contrer le stress du sportif par la cohérence cardiaque, par Xavier Kern, publié sur le site running-club.fr, le 21/03/2013

Le stress est présent en course à pied, comme partout. Des exercices de respiration réalisés quotidiennement pourront le canaliser et vous aider à augmenter vos performances.

Vous stressez lors de votre préparation et lors des compétitions ? c’est normal ! Voici une façon naturelle de s’en défaire efficacement.

La course à pied, le sport, la vie de tous les jours… le stress est malheureusement très présent (comme vous avez très certainement pu le remarquer). C’est notamment le cas lors des compétitions, du fait des efforts fournis pour s’y préparer et de l’objectif fixé que l’on souhaite atteindre. La gestion du stress paraît donc importante et permet d’optimiser sa préparation et ses résultats le jour J de la compétition. Des méthodes naturelles existent pour contrer cela sans dépenser un sous, sans effets secondaires, et avec des effets bénéfiques pour la santé (ce qui me semble être le plus important !). En effet, cela vous aidera aussi pour améliorer votre système immunitaire par exemple.

Le rôle des endorphines sur le corps

Revenons d’abord les endorphines. Vous les connaissez déjà tous, ces hormones qui sont libérées lors de la pratique d’un sport mettant le cœur à l’épreuve (le meilleur exemple met d’ailleurs le cœur à l’épreuve au sens littéral et figuré). En effet, il faut au minimum faire 30 minutes d’une pratique sportive à plus de 70% de sa fréquence cardiaque maximale pour que les endorphines se libèrent (à noter que cette réaction chimique est plus rapide lors de l’exemple précédent).

Par ailleurs vous pouvez la déterminer en utilisant la formule peu précise de FCmax=220-âge si vous ne pouvez pas la déterminer après un test d’effort (à voir avec votre cardiologue ou médecin généraliste). Cette libération d’endomorphines est due au fait que le cœur va beaucoup travailler à une fréquence élevée (sans être non plus trop importante). Ceci devient une drogue pour de nombreux coureurs, ce qui explique pourquoi vous êtes accro à la course à pieds, entre autre.

On sentira alors un effet de bien-être et de détente assez intense lors de l’arrêt de la pratique sportive, et une diminution des douleurs et augmentation de la résistance mentale lorsque l’effort est continué après 45 minutes en général. Les ultra traileurs, les personnes faisant de l’ironman, les marathoniens… connaissent bien cette sensation.

Petite parenthèse médicale pour indiquer qu’il est important de faire contrôler régulièrement son cœur lorsque l’on fait de la course à pieds. Il ne faut pas prendre ces mesures à la légère, et il faut savoir aussi diminuer son rythme avec l’âge. Malheureusement vous ne ferez plus les mêmes performances à 50 ans qu’à 20 ans. La course doit rester un plaisir et être source de bonne santé plutôt que d’être un facteur potentiel de problèmes au niveau cardiaque. En effet cela arrive plus souvent qu’on ne le pense donc un rappel est nécessaire. Après cette parenthèse, continuons ce sujet !

Lire la suite de l’article Contrer le stress du sportif par la cohérence cardiaque
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *