Qu’est-ce qui fait un bon thérapeute EMDR ?

Un article Qu’est-ce qui fait un bon thérapeute EMDR ? Résultats exploratoires d’une enquête centrée sur le patient, de Jamie Barich, publié dans le Journal of Humanistic Psychology

Dans cet article, l’auteur enquête sur l’expérience vécue de l’EMDR, spécifique à la relation thérapeutique :

  • Les qualités décrites des bonnes expériences avec les thérapeutes EMDR incluent la personnalité, la capacité à responsabiliser les patients, la flexibilité, l’intuition, le sens de l’aisance et le confort dans le travail avec les traumatismes, l’engagement à une petite mesure de soins.
  • Les qualités décrites des expériences négatives avec les thérapeutes EMDR sont la rigidité, le script, l’anxiété, le manque de clarté et l’incapacité à gérer les traumatismes.

Résumé

Les bons thérapeutes EMDR (désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires) possèdent plusieurs qualités qu’il faut examiner pour comprendre ce que les patients apprécient le plus dans ce traitement spécialisé.

Ces qualités, telles que définies par d’anciens patients, comprennent la personnalité du thérapeute, la capacité à responsabiliser les patients, la flexibilité, l’intuition, un sentiment de facilité et de confort dans le travail avec les traumatismes, et un engagement à prendre les petites mesures de soins que les patients identifient comme les aidant à se sentir plus en sécurité.

Cet article souligne l’importance d’honorer la sécurité du patient dans le traitement EMDR en explorant plus avant un thème issu d’une étude phénoménologique parentale sur l’utilisation de l’EMDR avec des femmes en soins continus pour toxicomanie.

L’étude mère a fourni des preuves qualitatives montrant que l’EMDR a sa place dans un programme complet de rétablissement des femmes toxicomanes lorsqu’il est appliqué correctement.

Dans cet article, les descriptions faites par les participants de leurs thérapeutes EMDR et la manière dont ces thérapeutes ont pu établir la sécurité sont décrites plus en détail que ne le permettait l’article de l’étude mère.

Les implications de l’accent mis sur les facteurs centrés sur le patient dans la formation des thérapeutes EMDR sont discutées à l’aide des données extrapolées à partir des expériences des patients, et de nouvelles directions pour la recherche de la perspective centrée sur le patient dans l’EMDR sont présentées.

En savoir plus

Marich, J. (2012, October). What makes a good EMDR therapist: Exploratory findings from client-centered inquiry. Journal of Humanistic Psychology, 52(4), 401?422. doi:10.1177/0022167811431960

Formation(s) : Relation thérapeutique – Stratégies relationnelles pour traiter les patients souffrant de traumas difficiles

Dossier(s) : La relation thérapeutique en EMDR