Applications thérapeutiques de la cohérence cardiaque : stabilisation

Applications thérapeutiques de la cohérence cardiaque : stabilisation

Les applications thérapeutiques de la cohérence cardiaque sont variées et de nombreuses spécialités de la médecine et de la psychologie sont concernées. Pour n’en nommer que quelques unes, nous pouvons penser à la prévention de maladies cardio-vasculaires, la gestion du stress, les chocs post-traumatiques, l’anxiété et la dépression, les troubles du comportement alimentaire et l’obésité, les affections psycho-somatiques, l’assistance en psychothérapie, les addictions et les dépendances diverses.

Applications thérapeutiques de la cohérence cardiaque : stabilisation

La stabilisation inclut le développement d’une alliance thérapeutique, l’organisation d’un cadre thérapeutique qui implique parfois un travail en réseau et/ou une prescription médicamenteuse, la prise en compte du contexte  de vie du patient, une consolidation du Moi avec des éléments de psychoéducation, de renforcement des ressources,  et l’apprentissage de méthodes de contenance des affects pour que le patient soit maintenu dans sa « fenêtre de tolérance » au cours du processus thérapeutique.

L’un des outils utilisés pour garantir la qualité de la stabilisation du patient, qui  favorise une  dynamique thérapeutique intégrative et efficace, et le bon déroulement du traitement, est la cohérence cardiaque.


Nous avons interviewé les médecins et psychologues qui nous racontent comment ils utilisent la cohérence cardiaque avec leurs patients.

Michèle R. : Je l’utilise pratiquement toujours, surtout en psycho-traumatologie. C’est un outil de stabilisation pour commencer, établir un sentiment de sécurité, un sentiment de début de maîtrise. En réussissant l' »exercice », les patients sont plus proche de la confiance (envers eux-mêmes autant qu’envers moi), donc l’alliance peut se construire. Nous y revenons régulièrement, les patients se l’approprient la plupart du temps. Je l’utilise également pour vérifier les « safe place”. Je l’ai aussi utilisée avec des patients en surcharge pondérale, en association avec un suivi par leur médecin généraliste, et une nutritionniste.

Sophie R. : J’utilise beaucoup la cohérence cardiaque comme ressource pour stabiliser les patients, spécialement ceux qui ont des angoisses, qui  souffrent de  burn out, dépression, maladies auto-immunes, fibromyalgie…
Certains ont du mal à s’y tenir, mais d’autres l’intègrent à leur vie, tous les jours depuis des mois, (parfois années…) car ils en voient les bénéfices… : calme, détente,  recul avec les évènements et les personnes, meilleure énergie, équilibre., disparition de certains symptômes : nausées, douleurs, tachycardie, arythmie, insomnies….
Pour certains c’est aussi très important de se sentir acteur, de prendre le contrôle sur eux même, de réguler leurs  émotions  par un exercice simple, efficace, qui ne leur demande pas de faire travailler leur mental, et les remet dans leurs sensations « basiques ».

Annie G. : en cabinet, très régulièrement, notamment comme outil de stabilisation complémentaire avant d’entamer une thérapie EMDR,

En savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *