Attentats : cauchemars, insomnies… Comment apaiser son sommeil ?

Attentats : cauchemars, insomnies… Comment apaiser son sommeil ?

Un article Attentats : cauchemars, insomnies… Comment apaiser son sommeil ? de Gaetan Supertino, publié sur le site d’Europe 1

extraits :

Nos conseils pour retrouver un sommeil apaisé, dix jours après les attentats de Paris. 

Dix jours après les attentats, certains ne trouvent toujours pas le sommeil. Comme le racontait Le Parisien ce weekend, les ventes de somnifères décollent.  Certains, même, redoutent le sommeil, de peur de sombrer encore dans de multiples cauchemars. Comment retrouver un sommeil apaisé ? « Ce n’est vraiment pas simple », prévient d’emblée François Duforez, médecin du sommeil et praticien attaché à l’Hôtel-Dieu, contacté par Europe 1. Mais il existe tout de même quelques techniques pour lutter contre les troubles. Voici nos conseils.

(…)

POUR LES CAUCHEMARS

Imaginez de nouvelles scènes. Si vos cauchemars persistent malgré vos efforts pour déconnecter,  forcez-vous à ne pas vous les repasser en boucle. Allez même plus loin : essayer de les repenser autrement, faîtes un travail d’imagination. « Imaginez comment la scène aurait pu se passer autrement, comment elle aurait pu se dérouler de manière positive. Au lieu d’hommes qui vous ont agressé, par exemple, imaginez une autre scène où ces hommes viennent seulement vous parler, sans violence. Imaginez également comment vous auriez pu intervenir dans votre cauchemar pour qu’il aboutisse à une belle fin. Il faut éviter de se complaire dans des images terrifiantes ou moroses », détaille la présidente du Réseau Morphée.

Allez voir un psychologue. Si malgré tout, au bout de plusieurs semaines, vos cauchemars persistent, n’hésitez pas à aller consulter. « Les images, choquantes, ressortent pendant le sommeil paradoxal, celui des rêves. Mais il existe des techniques pour classer ses émotions », assure le Dr François Duforez. Et d’énumérer : « vous avez par exemple la méthode de l’EMDR (Eye movement desensitization and reprocessing), qui consiste en un mouvement rapide des yeux devant une scène. Ou encore certaines méthodes d’autohypnose ou de relaxation, qui peuvent être efficaces, des thérapies dite comportementales et cognitives (TCC) ». Ces méthodes doivent être encadrées par des professionnels. N’hésitez donc pas à vous adresser à un médecin généraliste : ces derniers disposent (normalement) d’un réseau et pourront vous aiguiller.

Lire l’article Attentats : cauchemars, insomnies… Comment apaiser son sommeil ? complet sur le site d’Europe 1

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *