Changements linguistiques au cours des séances d’EMDR

Un article Changements linguistiques au cours des séances d’EMDR : étude préliminaire d’un cas unique, de Cardazzone, E., Gallucci, M., Callerame, C., Cussino, M., Gelo, O., Pasca, P., & Zaccagnino, M., publié dans Counselling and Psychotherapy Research

 

Article publié en anglais – disponible en ligne sur le site de l’éditeur – accès payant

Résumé

Plusieurs études ont utilisé des logiciels d’analyse de texte tels que Linguistic Inquiry and Word Count (LIWC) pour étudier comment la modification du langage reflète les améliorations de la santé psychophysique des individus. 

 

Le but de cette étude préliminaire à cas unique était d’évaluer les changements linguistiques survenus lors des séances d’EMDR chez un patient souffrant d’anorexie mentale. 

 

Chaque séance hebdomadaire (N = 73) d’un traitement complet d’un an et demi a été divisée en trois étapes différentes (phase de pré-stimulation, de stimulation et de post-stimulation) : la parole du patient a été analysée à chaque phase. 

 

Les résultats ont montré des changements significatifs dans les catégories linguistiques examinées : processus affectifs, processus cognitifs, processus biologiques et mots non courants. 

Ces changements ont été observés avant, pendant et après les stimulations bilatérales. 

 

Ces résultats sont discutés à la lumière d’études antérieures concernant les changements linguistiques survenant dans la divulgation d’événements traumatiques. 

Ils suggèrent l’accès et le retraitement des événements douloureux au cours de chaque séance, en particulier lorsque le clinicien utilise une stimulation bilatérale. 

Il est possible de supposer le traitement progressif par le patient de l’expérience traumatique, suivi de son intégration dans des réseaux mnémoniques plus adaptatifs à la fin de la séance thérapeutique. 

 

En conclusion, les changements linguistiques observés pourraient être représentatifs d’une résolution adaptative des expériences de vie défavorables, permettant au patient de créer de nouvelles connexions entre les pensées, les images et les sensations corporelles liées aux souvenirs cibles. Les implications cliniques et les limites de cette étude de cas unique sont également discutées.

En savoir plus 

Références de l’article Changements linguistiques au cours des séances d’EMDR : étude préliminaire d’un cas unique :

  • auteurs : Cardazzone, E., Gallucci, M., Callerame, C., Cussino, M., Gelo, O., Pasca, P., & Zaccagnino, M.
  • titre en anglais : Linguistic changes during EMDR sessions: A preliminary single‐case study
  • publié dans : Counselling and Psychotherapy Research, 21(2), 422-432
  • doi :10.1002/capr.12394

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *