code de déontologie des psychologues

code de déontologie des psychologues

Le code de déontologie des psychologues est un texte qui regroupe les principes règles déontologiques applicables aux psychologues.

Il a été rédigé le 1996 et actualisé le .

Le code de déonotlogie des psychologue a été reconnu par les principales organisations de psychologues, quels que soient leurs pratiques ou leur champ d’activité. Une vingtaine d’organisations sont signataires. 

Il n’a cependant pas de validité juridique et ne protège donc pas davantage les usagers contre les abus de conduite du psychologue que les psychologues contre les abus de pouvoir de leur hiérarchie.

Il s’adresse à tous les psychologues, quels que soient leur champ d’activité professionnelle.

Il vise à protéger à la fois les psychologues et le grand public contre les mésusages de la psychologie ou ses éventuels détournements.

Le  code de déontologie aborde de nombreuses questions, et notamment le Respect des droits de la personne, la Compétence, la Responsabilité et autonomie, la Rigueur, l’Intégrité et la probité, le Respect du but assigné, L’exercice professionnel: les conditions, les modalités techniques de l’exercice professionnel, les devoirs des psychologues envers leurs pairs, la diffusion de la psychologie, la formation des psychologues ou encore la recherche en psychologie.

Pour la psychologie, le code joue un rôle essentiel : entre autres il oriente la mission du professionnel, précise ses compétences, contribue à sa reconnaissance sociale et à la construction de son identité professionnelle.

Vous pouvez l’intégralité du code de déontologie des psychologues ici : Code de deontologie des psychologues

Au niveau européen, une charte a été adoptée à Athènes le 1er juillet 1995 par l’Assemblée Générale de la Fédération Européenne des Associations Professionnelles de Psychologues (FEAP) comprenant des psychologues de 29 pays. Elle reprend les principes d’éthiques essentiels à la profession de psychologue. Elle aborde ainsi les principes fondamentaux tels que le respect des personnes et de leur dignité, mais aussi le devoir de compétence, de responsabilité et de probité des professionnels en psychologie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *