Thérapie en ligne

Comment gérer la dissociation pendant les séances EMDR en ligne ?

Si vous effectuez des séances EMDR en ligne, vous vous poserez inévitablement la question : “Comment gérer la dissociation pendant les séances EMDR en ligne ? “. L’association EMDR UK a publié un guide donnant des recommandations et conseils à ce sujet :  

Les thérapeutes s’inquiètent de la dissociation et de ce qu’il faut faire quand / si cela se produit en ligne.

Lorsque vous travaillez avec la dissociation en ligne, toutes les précautions habituelles s’appliquent. Utilisez les techniques habituelles d’évaluation et de préparation telles que le lieu sûr, le contenant, le flux de lumière, la respiration diaphragmatique, les ressources, la technique Flash, CIPOS, …

Encouragez le patient à avoir un ballon ou une orange, puis demandez-lui de lancer le ballon de main en main au sol (car il ne peut pas vous le lancer!).

Si vous avez un “ tube à bulles  » pour enfants, vous pouvez faire des bulles sur l’écran que le patient peut faire semblant de « faire éclater» avec sa main.

Les patients peuvent être encouragés – vous pouvez le faire tous les deux – à se lever, à s’étirer, à regarder autour d’eux, à faire des remarques et à décrire les couleurs et les objets et à se replonger dans l’ici et le comment, comme vous le feriez en séance.

Vous pouvez inviter particulièrement les patients à ne pas fermer les yeux. En ligne, nous n’avons que deux canaux de communication : le son et la vue. Donc, si le son se coupe lorsque leurs yeux sont fermés, la communication entre vous peut également diminuer. Pour les patients plus simples, c’est rarement un problème.

Vous pouvez faire appel à un « co-thérapeute ». Si vous craignez que quelqu’un dissocie et de ne pas être capable de le ramener, vous pourrez peut-être voir s’il y a une personne / un soutien chez votre patient, avec qui vous pouvez parler à l’avance des techniques de mise à la terre. Pour les jeunes, cela pourrait être un parent. Vous devez avoir leurs coordonnées et ils doivent être dans la maison mais pas dans la séance.

Si votre patient dissocie, vous avez alors l’opportunité d’appeler ou d’envoyer un message à la personne ’soutien’, et de l’inviter avec vous, pour parler au patient à travers des techniques de mise à la terre physique. Encore une fois, ce n’est pas nécessaire pour les patients plus stricts ou pour ceux qui peuvent se ramener s’ils se dissocient. 

Nous suggérons de discuter de la pertinence de ces nouveaux patients avec votre superviseur. Il est plus facile de travailler avec des patients avec lesquels vous avez déjà une relation thérapeutique établie.

Lire l’ensemble des recommandations du guide publié par l’association EMDR UK (en anglais)

En savoir plus 

Dossier : Dossier situation exceptionnelle : boite à outil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *