Certains patients pratiquent l’exercice chez eux tous les jours, mais leur variabilité n’a pas augmenté ni même baissé. Que dire ?

Comment inciter les patients à continuer la cohérence cardiaque quand ils vont mieux ?

David O-hare répond aux questions des professionnels qui utilisent régulièrement la cohérence cardiaque avec leurs patients et à celles  de tous ceux qui s’intéressent à la cohérence cardiaque. Cette semaine : Comment inciter les patients à continuer la cohérence cardiaque quand ils vont mieux ?

La question

Bonjour David,
Je constate que la plupart des patients que je reçois utilisent l’outil de cohérence cardiaque quand ils recherchent un mieux-être. Comment les inciter à poursuivre pour renforcer leur réseau neuronal positif quand ils vont mieux ? Et à inscrire de la régularité ?
En parallèle du travail de psychothérapie c’est difficile d’y revenir dans les séances une fois que j’ai expliqué le principe dans les 1ère séances par ex . Petite lacune de ma part je n’utilise pas le logiciel avec lequel je ne suis pas foncièrement à l’aise, (que je me suis procuré après la formation) mais propose davantage l’exercice par le ressenti corporel, tiré de votre livre « maigrir… », puis quand la pratique est inscrite, je suggère un guide respiratoire. Les patients se prêtent à l’exercice des courbes et reviennent assez volontiers avec leurs feuilles les 1ères semaines et puis je n’approfondis pas davantage autrement que par ma répétition à leur co-guérison soutenue par une pratique et une régularité… et en cas de besoin de stabilisation en fin de séance que je guide en la pratiquant avec eux.
Pensez-vous que l’utilisation du logiciel aurait une incidence sur leur pratique ?
Merci pour vos réponses,
Cordialement – Bourgy

La réponse de David

Comment inciter les patients à continuer la cohérence cardiaque quand ils vont mieux ?Donc la question est : ” je constate que la plupart des patients que je reçois utilise l’outil de cohérence cardiaque quand ils recherchent un mieux-être, comment les inciter à poursuivre pour renforcer leurs réseaux neuronaux positifs quand ils vont mieux et à l’inscrire dans la régularité ?”

C’est le gros problème de la cohérence cardiaque : la motivation à continuer. Il faut partir du principe que tous les clients – tous vos patients – arrêteront un jour. C’est à nous, thérapeute, d’être là pour les encourager.

Je pense que comme moyen facile, il y existe des applications très simple d’encouragement qui sont aussi des logiciels de cohérence cardiaque. Je pense au HeartRate+ : il s’agit d’une application – qui fonctionne sur tous les téléphones intelligents – qui capte le pouls et donne un score. C’est à moins de 5 euros, donc quelque chose qui est accessible, sans être un véritable logiciel, et qui donne un score.

L’objectif pour les motiver à continuer : c’est, au début d’une consultation, de leur demander de s’enregistrer et de regarder le score obtenu. S’ils obtiennent un bon score, c’est qu’ils pratiquent et, s’ils ne l’obtiennent pas, c’est qu’ils ne pratiquent pas. Je pense que ce petit exercice de bio feedback est très intéressant.

Une autre possibilité – c’est à la mode en ce moment- est de lancer un défi.

L’objectif est l’apprentissage et aussi de comprendre et de ressentir les bienfaits de la cohérence cardiaque. Il faut un certain nombre de semaines.  On peut, par exemple, dire au patient :  ” je vous met au défi de pratiquer la cohérence cardiaque pendant trois semaines ” ou ” est-ce-que vous pouvez accepter de pratiquer régulièrement la cohérence cardiaque pendant trois semaines ? ”

Comment savoir s’ils pratiquent ou non ? Il suffit de leur demander de tenir un petit agenda chaque jour. Le défi est d’arriver à pratiquer trois semaines de suite, et ensuite,  une fois que mis en place, c’est beaucoup plus simple de continuer car cela devient un rituel.

Donc l’objectif, si on n’a pas de moyen de vérifier, c’est de ritualiser.

en savoir plus :

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *