Contre les épidémies comme le coronavirus, la quarantaine a aussi de sérieux effets psychologiques

Contre les épidémies comme le coronavirus, la quarantaine a aussi de sérieux effets psychologiques

Un article Contre les épidémies comme le coronavirus, la quarantaine a aussi de sérieux effets psychologiques, de Marine Le Breton, publié dans le Huffington post. 

Extraits 

Mercredi 26 février, une étude réalisée par des chercheurs anglais a été publiée dans la revue The Lancet, sur les impacts psychologiques de la mise en quarantaine d’individus en raison de l’épidémie de Covid-19. Il s’agit, plus précisément, d’une analyse de cinq études préalablement réalisées sur la mise en quarantaine pendant d’autres épidémies comme Ebola ou le Sras.

Symptômes de stress post-traumatique, confusion, colère, stress, dépression, baisse d’humeur, irritabilité, insomnies, sont autant d’effets constatés lors de ces périodes d’isolement.

Dans une étude portant sur des enfants, ils ont constaté que ceux mis en quarantaine obtenaient un score de stress post-traumatique quatre fois plus élevé que ceux non isolés. À tel point que 28% des parents signalaient des symptômes laissant présager un trouble de santé mentale lié à un traumatisme.

Une étude porte sur des individus mis en quarantaine parce qu’ayant été en contact avec des personnes potentiellement touchées par le Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère). Donc pas malades et isolés par précaution. 20% ont ressenti de la peur pendant cette période, 18% de la nervosité et de la tristesse. Très peu ont fait état de sentiments positifs pendant cette période. Seulement 4% se sont sentis soulagés, par exemple.

Parmi les facteurs expliquant ces effets psychologiques négatifs, les chercheurs ont souligné la peur de perdre de l’argent pendant l’interruption de travail. Mais en France, si vous êtes placés en quarantaine et que vous ne développez pas de symptômes, vous recevrez des indemnités. (…). L’autre facteur est la stigmatisation après la quarantaine, la peur d’être évité, de ne plus être invité à un événement, d’être traité avec peur et suspicion, d’être critiqué.

Lire l’article Contre les épidémies comme le coronavirus, la quarantaine a aussi de sérieux effets psychologiques en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *