Des traumatismes à l’accouchement aux traumatismes postnataux archaïques des mères  l’apport de l’EMDR

Des traumatismes à l’accouchement aux traumatismes postnataux archaïques des mères : l’apport de l’EMDR

Des traumatismes à l’accouchement aux traumatismes postnataux archaïques des mères : l’apport de l’EMDR, un chapitre d’Eric Binet, publié dans l’ouvrage Traumatismes psychiques à l’aube de la vie. Érès.

Publié en français – disponible en ligne sur le site de l’éditeur – accès payant

Extrait

La littérature scientifique a mis en évidence depuis  plusieurs décennies une psychotraumatologie périnatale maternelle, avec  notamment la prévalence du syndrome de stress post-traumatique (Modarres  et coll., 2012 ; Susan et coll., 2009) après des naissances, voire des  états de stress aigus en maternité. Celle vécue dans le couple  (Nicholls, Ayers, 2007), par les pères spécifiquement (ou par la  fratrie), reste pour le moment peu explorée (Iles, Slade, Spiby, 2011)  tout comme la traumatisation vicariante des soignants. Différentes  approches méthodologiques pour en attester permettent de mieux étudier  ses causes (Boudou, 2007) comme ses nombreuses conséquences, ainsi que  le détaille la méta-analyse de Ayers et ses coll. (2016) sur cinquante  études dans quinze pays. Qu’il s’agisse de deuils à la suite de fausses  ­couches, d’img ou d’enfants mort-nés (Séjourné, Callahan, Chabrol,  2008), ou bien d’autres facteurs de stress liés à des complications  obstétricales, les mères et leur entourage peuvent être confrontés à des  expériences traumatiques, parfois répétées. Les dépressions antenatales  et du post-partum y trouvent le plus souvent leur origine (O’Hara,  Swain, 1996), comme le développement d’une phobie de l’accouchement. Des  complications interactionnelles mère-bébé pendant les deux premières  années ont aussi été repérées (McDonald et coll., 2011). Cependant, si  dans ces recherches les vécus maternels traumatiques sont parfois  rattachés à des événements traumatiques anciens comme des viols, des IVG (Lev-Wiesel et coll., 2019), rares sont les investigations établissant un lien entre les phénomènes traumatiques récents, comme ceux faisant suite à un accouchement avec complications, et les traumatismes vécus par la mère elle-même au moment de sa propre naissance, sa période post-natale ou sa phase foetale.

Dans cette perspective, des observations cliniques lors de psychothérapies EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) ont pu mettre en évidence le rôle fondamental de ces souffrances archaïques dans l’étiologie des traumatismes périnataux actuels, et sont à prendre en compte dans le traitement. Des observations semblent confirmer l’existence d’encodages mnésiques dysfonctionnels précoces susceptibles d’être aujourd’hui modifiés. Une vignette clinique reprise ici servira d’illustration, suggérant la nécessité d’une étude à plus grande échelle pour valider ces hypothèses.

Traumatismes psychiques à l’aube de la vie 

L’ouvrage aborde un large éventail de situations à risque psychotraumatique autour de la naissance : allant de l’hémorragie lors de l’accouchement, aux violences conjugales, aux traumatismes de la migration au réveil de traumatismes du passé… Il ouvre des perspectives cliniques et d’accompagnements.

Cet ouvrage à plusieurs voix, soutenu par la Société Marcé francophone, fait le point sur les situations variées à potentiel psychotraumatique qui surgissent à l’aube de la vie et dont l’impact est parfois déterminant sur la vie de l’enfant et de ses parents. Sont abordées la clinique du traumatisme psychique, ses diverses mises en perspective possibles autour de la naissance et de l’accès au devenir parent, ses interprétations, notamment psychanalytiques. Un large éventail de situations à risque psychotraumatique, allant de l’hémorragie de la délivrance aux violences conjugales ou aux traumatismes psychiques résultant de la migration, ouvre sur les perspectives thérapeutiques.

Lire l’article complet en ligne : Des traumatismes à l’accouchement aux traumatismes postnataux archaïques des mères : l’apport de l’EMDR

En savoir plus

Références de l’article Des traumatismes à l’accouchement aux traumatismes postnataux archaïques des mères : l’apport de l’EMDR :

  • auteurs : Binet, Éric
  • publié dans : Benoît Bayle éd., Traumatismes psychiques à l’aube de la vie. Toulouse, Érès, « La vie de l’enfant », 2021, p. 235 à 242
  • doi :10.3917/eres.bayle.2021.01.0235

Aller plus loin 

Formation(s) : De la prise en compte à la prise en charge des traumatismes transgénérationnels en EMDR

Dossier(s) : Traumas transgénérationnels et EMDR

M’inscrire Vous avez une question ?