Différences entre les sexes dans la réponse aux différents traitements des acouphènes

Un article Différences entre les sexes dans la réponse aux différents traitements des acouphènes, de Van der Wal, A., Luyten, T., Cardon, E., Jacquemin, L., Vanderveken, O. M., Topsakal, V., Gilles, A. , publié dans Frontiers in Neuroscience

Article publié en anglais – accès libre en ligne

Résumé

Introduction :
L’acouphène est un symptôme complexe nécessitant une évaluation multidisciplinaire approfondie pour construire le profil d’acouphène d’un individu.
L’hôpital universitaire d’Anvers héberge une clinique d’acouphène tertiaire offrant des soins intensifs et multidisciplinaires contre les acouphènes sous la forme d’un traitement psychologique combinatoire avec soit une thérapie de rééducation des acouphènes (TRT) / thérapie cognitivo-comportementale (TCC) soit une thérapie de désensibilisation et de retraitement des mouvements oculaires (EMDR) Stimulation transcrânienne en courant continu haute définition (HD-tDCS), et traitement de physiothérapie (en cas d’influence somatique du cou ou de la zone temporo-mandibulaire).
Plusieurs facteurs peuvent contribuer à l’effet thérapeutique dont le rôle du sexe a récemment gagné plus d’intérêt.
En tant que tel, le manuscrit actuel explore les différences entre les sexes dans les résultats des différents traitements contre les acouphènes.

Méthodes :
Les données sur les résultats du traitement de quatre traitements distincts contre les acouphènes (1. HD-tDCS; 2. physiothérapie orofaciale; 3. combinaison TRT + CBT; et 4. combinaison TRT + EMDR) ont été regroupées et comparées.
Le résultat du traitement a été évalué via l’indice fonctionnel des acouphènes (TFI).
Les participants ont terminé le TFI au départ, immédiatement après le traitement et après 9 semaines (± 3 semaines) de suivi.
Pour explorer l’effet du sexe sur les différents résultats du traitement, un modèle mixte linéaire a été conçu incluant le moment, le sexe et le groupe de thérapie comme facteurs fixes ainsi que toutes les interactions entre ces facteurs.

Résultats :
Les scores TFI se sont améliorés de manière significative avec le temps quel que soit le groupe de traitement (p <0,0001).
Une diminution moyenne du TFI d’au moins 13 points a été obtenue par tous les participants à l’exception de ceux du HD-tDCS.
Des interactions significatives entre le sexe et le moment ont été identifiées dans tous les groupes à l’exception du groupe TRT + EMDR.
Les sujets féminins se sont améliorés plus largement que les hommes dans le groupe HD-tDCS (p = 0,0009) et le groupe de thérapie orofaciale (p = 0,0299).
Au contraire, dans le groupe TRT + CBT, les participants masculins ont montré une amélioration significative tandis que les scores moyens TFI des sujets féminins sont restés aux niveaux de base (p = 0,0138).

Conclusion :
Nos données suggèrent que les patients souffrant d’acouphènes masculins et féminins semblent réagir différemment aux différentes options thérapeutiques.
Nous encourageons vivement d’autres études prospectives pour discerner la pertinence du sexe dans les résultats de la thérapie.

 

 

Lire l’article Différences entre les sexes dans la réponse aux différents traitements des acouphènes complet en ligne

 

 

En savoir plus

Références de l’article Différences entre les sexes dans la réponse aux différents traitements des acouphènes :

  •  auteurs : Van der Wal, A., Luyten, T., Cardon, E., Jacquemin, L., Vanderveken, O. M., Topsakal, V., Gilles, A.
  •  titre en anglais : Sex Differences in the Response to Different Tinnitus Treatment
  • publié dans : Front Neurosci, 14, 422.
  •  doi : 10.3389/fnins.2020.00422

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *