E santé – Psychothérapie chez les enfants, pourquoi pas l’EMDR ?

Interview de Catherine Solano publié sur le site e-santé, le 21 juillet 2008.

Un enfant peut vivre des moments difficiles et avoir besoin d’un soutien psychologique ou d’un vrai travail de psychothérapie en profondeur. L’EMDR (Eyes (yeux), Mouvement (M), Désensibilisation (D), Restructuration de l’information (R)) est une méthode qui permet de travailler sur les événements traumatisants qui ont entraîné une souffrance chez votre enfant. E-sante a rencontré pour vous Dorinda Bernardo (1), psychologue pour enfants qui à côté d’une pratique psychanalytique a ajouté l’EMDR à ses méthodes de thérapie. Elle est encore émerveillée par les résultats rapides et profonds… et nous parle d’un des premiers cas qu’elle a observé.

Un exemple de cas résolu grâce à l’EMDR

Depuis 5 mois, Amélie, 9 ans et demi, ne parvient plus à s’endormir dans son lit. À une heure du matin, elle reste éveillée. Elle tente alors d’aller dormir avec ses parents qui l’acceptent de temps en temps, percevant sa souffrance sans la comprendre. Ils amènent Amélie chez un psy qui travaille pendant une année scolaire avec une amélioration (moins d’angoisse), mais pas de vraie résolution de ce problème. Quand l’usage de l’EMDR est décidé, la psychologue trouve un événement rapporté par les parents, et susceptible de contribuer à cette angoisse de séparation.Amélie a vu, il y a quelques mois, à la sortie de l’école, une voiture de police arriver avec la sirène en pleine action et arrêter deux truands de manière assez brutale. Cela a fait écho chez elle à la vision d’un attentat auquel elle a assisté quand elle était en classe de CP. Elle vivait alors à l’étranger avec ses parents dans un pays de l’Est. Elle a entendu la fusillade. Quand elle en parle, cela reste très présent en elle. La psychologue pratique une séance d’EMDR pour aider Amélie à intégrer différemment ce souvenir de CP ravivé par l’arrestation plus récente. Au début de la séance le souvenir traumatique provoque des maux de ventre, une envie de vomir chez cette enfant… La semaine suivante, Amélie n’a plus aucun trouble du sommeil, aucune angoisse…

Lire la suite de cet article sur le thème Psychothérapie enfants EMDR

en savoir plus :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *