Effets secondaires des mouvements oculaires latéraux induits lors d’idées aversives

Un article Effets secondaires des mouvements oculaires latéraux induits lors d’idées aversives, de Leer, A., & Engelhard, I. M., publié dans le Journal of Behavior Therapy and Experimental Psychiatry

Article publié en anglais – disponible en ligne sur le site de l’éditeur – accès payant

Résumé 

Contexte et objectifs : 

La désensibilisation et le retraitement des mouvements oculaires (EMDR) est un traitement du trouble de stress post-traumatique. 

Il utilise une approche à double tâche, dans laquelle les patients se souviennent d’un souvenir aversif tout en effectuant des mouvements oculaires latéraux. 

La recherche a montré que cette intervention de «mouvements oculaires» réduit la vivacité de la mémoire subjective et l’émotivité. 

Cette étude a examiné si elle réduit également la précision de la mémoire sur une tâche de discrimination visuelle. 

Méthodes : 

Les participants (68 étudiants de premier cycle) ont subi une phase de conditionnement aversif, dans laquelle deux photos de visages masculins ont été suivies d’un choc. Ensuite, ils ont rappelé un visage avec (condition expérimentale) et un sans (condition témoin) faisant des mouvements oculaires latéraux. Enfin, ils ont effectué un test de discrimination par stimulus avec des visages légèrement différents peu de temps après l’intervention et un jour plus tard. 

 

Résultats :

Les résultats ont montré que l’intervention sur les mouvements oculaires entraînait une augmentation des taux de faux positifs un jour plus tard. Limitations: Notre intervention ciblait la mémoire nouvellement formée plutôt que la mémoire consolidée. 

 

 

Conclusions : 

Les résultats informent la théorie sur les mécanismes de changement de l’EMDR et suggèrent que le traitement peut avoir des effets secondaires sur la précision de la mémoire.

 

 

 

En savoir plus 

Références de l’article Effets secondaires des mouvements oculaires latéraux induits lors d’idées aversives : 

  • auteurs : Leer, A., & Engelhard, I. M.
  • titre en anglais : Side effects of induced lateral eye movements during aversive ideation
  • publié dans : Journal of Behavior Therapy and Experimental Psychiatry, 68, 101566
  • doi : 10.1016/j.jbtep.2020.101566

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *