EMDR chez les patients cancéreux : une revue systématique

Un article EMDR chez les patients cancéreux : une revue systématique, de Portigliatti Pomeri, A., La Salvia, A., Carletto, S., Oliva, F., & Ostacoli, L., publié dans Frontiers in Psychology

Article publié en anglais – accès libre en ligne

Résumé 

Contexte

La détresse psychologique est courante chez les patients atteints de cancer, avec des conséquences graves sur leur qualité de vie. L’anxiété et la dépression sont la présentation clinique la plus courante de la détresse psychologique chez les patients cancéreux, mais dans certains cas, le cancer peut représenter un événement traumatique entraînant un trouble de stress post-traumatique (TSPT). 

Actuellement, la thérapie de désensibilisation et de retraitement des mouvements oculaires (EMDR) est considérée comme un traitement fondé sur des preuves pour le TSPT, mais des études récentes ont également montré son efficacité contre l’anxiété et la dépression. 

L’objectif de la présente revue systématique est de résumer la littérature actuelle sur l’effet de l’EMDR sur la détresse psychologique liée au cancer. 

 

Méthodes

Une recherche documentaire a été menée pour trouver des articles évalués par des pairs sur «EMDR» et «patients cancéreux» dans les bases de données électroniques suivantes: PubMed, MEDLINE, Science Direct, Google Scholar et la bibliothèque Cochrane. 

 

Résultats

Notre recherche a identifié 7 études dans lesquelles l’EMDR a été utilisé avec un total de 140 patients atteints de cancer. 

Le diagnostic psychiatrique était le TSPT dans 3 études. Sinon, le diagnostic concernait le spectre des troubles anxieux et dépressifs. 

Dans l’ensemble, les schémas de traitement EMDR utilisés étaient très hétérogènes, avec un nombre de séances différent (de 2 à 12) et une durée de traitement différente (jusqu’à 4 mois). 

Cependant, dans toutes les études analysées, la thérapie EMDR a été jugée adéquate pour réduire les symptômes de détresse psychologique dans cette population. 

 

Conclusions

Selon les résultats de notre analyse, le niveau de preuve concernant l’efficacité de l’EMDR chez les patients cancéreux est limité par la rareté des études et leur faible qualité méthodologique. 

Bien qu’une recherche de meilleure qualité soit nécessaire, les données disponibles suggèrent que l’EMDR pourrait être un traitement prometteur de la détresse psychologique chez les patients atteints de cancer.

Lire l’article EMDR chez les patients cancéreux : une revue systématique complet en ligne

 

En savoir plus 

 

Références de l’article EMDR chez les patients cancéreux : une revue systématique :

 

  • auteurs : Portigliatti Pomeri, A., La Salvia, A., Carletto, S., Oliva, F., & Ostacoli, L.
  • titre en anglais : EMDR in Cancer Patients: A Systematic Review
  • publié dans : Frontiers in Psychology, 11
  • doi : 10.3389/fpsyg.2020.590204

 

 

Dossier(s)Dossier EMDR et maladies physiques – somatisation

 

Formation(s)Prise en charge de la douleur et des maladies chroniques avec la thérapie EMDR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *