Entraînement sportif et pratique de la course à pied pour réduire le stress et augmenter les cognitions positives chez les mineurs demandeurs d’asile non accompagnés

Un article Entraînement sportif et pratique de la course à pied pour réduire le stress et augmenter les cognitions positives chez les mineurs demandeurs d’asile non accompagnés, de Draper, A., Marcellino, E., & Ogbonnaya, C., publié dans Counselling and Psychotherapy Research

Article publié en anglais – disponible en ligne 

Résumé 

Les enfants demandeurs d’asile non accompagnés (UASC) sont un groupe vulnérable qui est exposé à de multiples événements traumatisants tels que la persécution, les mauvais traitements sexuels, l’emprisonnement, la torture et les pertes dans leur pays d’origine (Bean, Derluyn, Eurelings-Bontekoe, Broekaert, & Spinhoven, 2007; Wiese et Burhorst, 2007).
Ils sont également soumis à des transitions continues tout au long de leur trajectoire migratoire (Bhugra, 2004).
Bien que de nombreuses études aient étudié l’efficacité du mouvement bilatéral dans le traitement d’un seul événement traumatique (par exemple, Fernandez, 2007), il existe une littérature limitée sur les interventions de mouvements bilatéraux utilisées avec des traumatismes perpétués et multiples au sein de cette cohorte.
Cet article examine les preuves d’un travail d’intervention précoce sur les traumatismes basé sur les principes EMDR, les avantages de l’utilisation de la course à pied comme une forme de mouvement bilatéral et les résultats d’un groupe de traumatologie sportive UASC avec des enfants dans le Kent, au Royaume-Uni.
Il donne également des recommandations pour de futures recherches sur le travail d’intervention précoce en traumatologie auprès des enfants demandeurs d’asile non accompagnés. Les données ont montré une augmentation significative des scores de validité de la cognition avec une réduction des scores des unités subjectives de perturbation des participants au programme.
Cela met en évidence la validité de ce protocole et montre des résultats prometteurs pour une enquête future.

En savoir plus 

Références de l’article Entraînement sportif et pratique de la course à pied pour réduire le stress et augmenter les cognitions positives chez les mineurs demandeurs d’asile non accompagnés 
  • auteurs : Draper, A., Marcellino, E., & Ogbonnaya, C.
  • titre en anglais : Fast Feet Forward: Sports training and running practice to reduce stress and increase positive cognitions in unaccompanied asylum‐seeking minors
  • publié dans : Counselling and Psychotherapy Research
  • doi :10.1002/capr.12330
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *