Etude de faisabilité de l’EMDR chez les personnes présentant un état mental à risque (ARMS) pour la psychose

Un article Etude de faisabilité de l’EMDR chez les personnes présentant un état mental à risque (ARMS) pour la psychose : protocole d’étude, de Strelchuk, D., Wiles, N., Turner, K. M., Derrick, C., & Zammit, S., publié dans BMJ Open

Article publié en anglais – accès libre en ligne

Résumé

Introduction

Le traumatisme peut jouer un rôle important dans le développement de la psychose, mais aucune étude n’a cherché à savoir si une thérapie psychologique axée sur le traumatisme pouvait prévenir l’apparition de la psychose chez les personnes à haut risque de développer cette maladie.
Cette étude vise à déterminer s’il serait possible de mener un essai contrôlé randomisé (ECR) multicentrique pour étudier la clinique et la rentabilité de la thérapie de désensibilisation et de retraitement des mouvements oculaires (EMDR) pour prévenir l’apparition de psychose chez les personnes atteintes d’un état mental à risque (ARMS).

Méthodes / analyse

Il s’agit d’un essai à bras unique avec une étude qualitative imbriquée où tous les participants (cible n = 20) se verront proposer l’EMDR.
Les participants éligibles sont ceux qui répondent aux critères de l’ARMS; avoir vécu un événement traumatique avant le début de la symptomatologie ARMS; et avez au moins un symptôme de trouble de stress post-traumatique (TSPT).
Les participants feront l’objet d’un suivi 4, 8 et 12 mois après l’évaluation de base.
Le critère de jugement principal est la transition vers la psychose, et les mesures de résultat secondaires comprennent la gravité des symptômes psychotiques, le TSPT, la dépression, l’anxiété, les troubles du fonctionnement, l’état de santé et l’utilisation des ressources.
L’analyse visera à établir les taux de recrutement et de rétention pour un ECR à grande échelle.
Des entretiens avec des thérapeutes et des patients exploreront leurs points de vue sur l’étude et leurs expériences de délivrance ou de réception d’EMDR.

Éthique et diffusion

Ce protocole a été approuvé par le comité d’éthique de la recherche de South West Cornwall et de Plymouth (référence 18 / SW / 0037). Les résultats seront diffusés par le biais de publications dans des revues, de conférences et de réunions avec les utilisateurs des services, leurs familles, les professionnels de la santé mentale et les commissaires. Numéro d’enregistrement d’essai ISRCTN31976295.

lire l’article Etude de faisabilité de l’EMDR chez les personnes présentant un état mental à risque (ARMS) pour la psychose : protocole d’étude en ligne

En savoir plus

Références de l’article Etude de faisabilité de l’EMDR chez les personnes présentant un état mental à risque (ARMS) pour la psychose : protocole d’étude :

  • auteurs : Strelchuk, D., Wiles, N., Turner, K. M., Derrick, C., & Zammit, S.
  •  titre en anglais : Feasibility study of eye movement desensitisation and reprocessing (EMDR) in people with an at-risk mental state (ARMS) for psychosis: study protocol
  • publié dans : BMJ open, 10, e038620

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *