Faciliter les états mentaux, émotionnels et physiques intégrés chez les enfants qui ont subi un traumatisme d’abandon précoce

Un article Faciliter les états mentaux, émotionnels et physiques intégrés chez les enfants qui ont subi un traumatisme d’abandon précoce, de Cristina Cortes Viniegra et Marie France Aumeunier-Gizard, publié dans European Journal of Trauma & Dissociation

Article publié en anglais – disponible en ligne sur le site de l’éditeur – accès payant

Résumé 

Afin d’intégrer les états mentaux, émotionnels et physiques chez les enfants qui ont subi un traumatisme d’abandon précoce, nous devons aborder le développement neurologique et l’attachement de l’enfant abandonné à partir de nouveaux points de vue. Grâce à une intervention thérapeutique, nous visons à créer de nouvelles expériences qui peuvent combler le vide laissé par le «manque d’expériences». Notre approche sera centrée sur l’interaction entre l’attachement et la régulation des émotions. 

La biologie hormonale est le substrat biologique de l’attachement qui sert à nous guider vers des états que nous voulons imiter pour qu’une évolution du style d’attachement puisse avoir lieu. Dans cet article, nous nous appuyons sur l’expérience clinique pour fournir de nouvelles perspectives sur l’intervention thérapeutique auprès d’enfants qui ont subi un traumatisme d’abandon précoce. Que ce soit à cause d’un environnement émotionnel médiocre ou à cause d’un environnement négligent (ou les deux simultanément), nous avons affaire à des enfants qui n’ont pas eu la chance de produire des connexions neuronales suffisantes (synapsis), ou qui manquent de qualité suffisante dans ces connexions (myélinisation), ou les deux ensemble : pour qu’un développement sain se produise, il est nécessaire qu’à la fois une connexion se produise et que la connexion soit suffisamment stimulée. Lorsque cela fait défaut, ce phénomène entrave l’intégration du cerveau, à la fois verticalement et horizontalement, et en même temps, gêne également – voire bloque complètement – le traitement des informations tirées du modèle de traitement adaptatif de l’information. 

 

Ce que nous constatons avec ces enfants, c’est que l’expression corporelle de l’enfant dans le moment présent reflète la douleur antérieure de l’enfant abandonné, et cela nous donne l’occasion de créer un état de coconscience qui nous permettra de transformer et de changer la croyance sous-jacente. 

 

En plus de prendre en compte le développement phylogénétique qui manque à ces enfants, tout en essayant de faciliter ce processus, nous devons également nous assurer que tant les familles que les enfants eux-mêmes comprennent comment fonctionne ce processus, en visant à ce qu’ils tentent de le faire. connecter leurs différents états émotionnels afin de faciliter leur intégration. 

La thérapie avec les enfants qui ont subi un abandon précoce doit intégrer l’utilisation du jeu et de l’histoire narrative, et prendre en compte l’interaction qui se produit entre eux. Les deux éléments permettent à l’enfant de commencer à prendre le contrôle de sa propre histoire.

Extraits 

Le bébé : éponge sensorielle au contact du monde extérieur  

Les bébés naissent avec un système nerveux complet avec des structures qui sont de véritables architectes de la maturation. Ces structures sont activées dans le même ordre d’apparition à l’échelle phylogénétique (Ferré & Aribau, 2008). «Au début, les bébés sont comme des éponges sensorielles, s’adaptant aux stimuli internes et externes. Mais très peu de temps après, leur jeune mémoire commence à s’intéresser aux relations »(Cyrulnik, 2016, p. 53). Le monde initial du bébé est fondamentalement composé de sensations physiques et de la modification de ces sensations par des actions qu’ils interprètent largement par le biais du contact physique. Il s’agit du principal outil de l’aidant (contact physique, soins) pour réguler les états affectifs de l’enfant (Van der Kolk, 2002). La maturité cérébrale est affectée par les premières expériences de synchronisation et de contact émotionnel (ou affectif) (Fries et al., 2005, Schore, 1998). Cela conduira à un style d’attachement issu des modèles d’attachement des soignants et de l’activation et de la mobilisation de certains systèmes d’action prédominants. Nous référons ici au système motivationnel que Bowlby définit comme «un équilibre entre les comportements d’attachement envers les figures parentales et les comportements exploratoires de l’environnement» (Bowlby, 1982, p. 664). On pourrait dire que l’enfant a «son propre développement biopsychosocial» comme le rapportent Morris-Smith et Silvestre (2014). (…) 

Conclusion 

Les enfants qui ont subi un traumatisme d’abandon n’ont pas la neurochimie hormonale de l’interaction mère-bébé qui génère des états de calme, de fascination et le sentiment que le temps s’arrête. Les thérapeutes doivent être capables de reproduire un espace thérapeutique similaire où le temps ralentit, et également favoriser l’émergence de la conscience avec le corps. Dans ce nouvel espace thérapeutique, notre travail consiste à réhabiliter chacune des émotions, en favorisant l’apprentissage de la corégulation à travers de nouvelles expériences, ce qui permet aux émotions du passé traumatique d’être vécues d’une manière nouvelle dans le moment présent. Dans cette nouvelle perspective, nous pouvons aborder les souvenirs traumatisants pas à pas, et à chaque instant. Nous avons pu observer en clinique – à travers la croissance de la posture, des dessins et de l’écriture – l’évolution d’un attachement désorganisé à un attachement plus sûr. Un alignement vertical-horizontal peut être établi, ce qui est perceptible dans l’organisation posturale de l’enfant. Il est tout aussi important de faire en sorte que l’enfant

 

Lire l’article Faciliter les états mentaux, émotionnels et physiques intégrés chez les enfants qui ont subi un traumatisme d’abandon précoce complet en ligne

 

En savoir plus 

Références de l’article Faciliter les états mentaux, émotionnels et physiques intégrés chez les enfants qui ont subi un traumatisme d’abandon précoce :

  • auteurs : Cristina Cortes Viniegra et Marie France Aumeunier-Gizard
  • titre en anglais : Facilitating integrated mental, emotional, and physical states in children who have suffered early abandonment trauma
  • publié dans : European Journal of Trauma & Dissociation, Volume 5, Issue 4, November 2021, 100214
  • doi : https://doi.org/10.1016/j.ejtd.2021.100214

 

Formation(s) : Cursus de formation EMDR enfants

Dossier(s) : Dossier EMDR avec les enfants et adolescents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *