Formation-EMDR-à-Haïti

Formation EMDR à Haïti

Depuis 2002, l’équipe de l’Institut Français d’EMDR soutien la formation EMDR de thérapeutes étrangers, exerçant dans des pays en guerre, défavorisés ou dévastés par des catastrophes naturelles. Cet engagement a contribué à la réalisation de plusieurs projets que nous sommes fiers de vous présenter.

L’association HAP France a mis en place un projet de formation EMDR à Haïti, entre 2010 et 2014, pour assurer les formations requises en EMDR et créer un réseau de praticiens, superviseurs et 
formateurs certifiés.

Les chefs de projets HAP France : Anne DEWAILLY, puis France GUIDOT.

Photo HaïtiLe 12 janvier 2010 un séisme sans précèdent frappe Haïti faisant 330.000 morts et 300.000 blessés. Aussitôt, HAP France, sous l’impulsion d’Anne Dewailly, secrétaire HAP France, mobilisée sur place avec une ONG pour traiter en EMDR les équipes médicales d’urgence, réfléchit à une mobilisation. Objectif : assurer les formations requises en EMDR pour créer un réseau de praticiens, superviseurs et 
formateurs certifiés sur les trois prochaines années.

Les amis et collègues haïtiens, français, allemands et américains parviennent à informer de ce projet une trentaine de cliniciens haïtiens ayant survécu au tremblement de terre. C’est l’enthousiasme. L’expérience positive de l’EMDR apportée aux équipes d’urgence convainc les ONG de son efficacité … c’est une première…

Au vue des conditions de sécurité et de l’ampleur du projet,  les membres de HAP FRance mettent en place un partenariat avec HAP US et HAP Belgique pour former le « Partenariat EMDR Haïti ». Ce groupe s’élargit à des partenaires locaux, le CRIPS (Centre de Recherches et d’Intervention Psychologiques), et la Faculté de Sciences Humaines de l’Université d’Etat d’Haïti, avec comme objectifs de mener des recherches sur la pertinence de l’EMDR en Haïti et de mutualiser des ressources pédagogiques et logistiques. Mais cet aspect du partenariat est rendu compliqué par la réalité du contexte local et s’étiole rapidement.

Le « Partenariat EMDR Haïti » initie le dispositif de formation, mais c’est seul que HAP France ira jusqu’au bout des accréditations finales. 28 participants psychologues haïtiens s’engagent dans le cursus. Ils travaillent pour les ONG dans la prise en charge des victimes du séisme, dans les hôpitaux et orphelinats de la région, ou enseignent la psychologie dans l’université détruite.

La formation EMDR Niveau 1 ainsi que la formation en Psychotraumatologie sont données en juillet 2010 par Elfrun Magloire, formatrice allemande déjà impliquée en Haïti avant le séisme, assistée d’Eva Zimmerman et Thomas Renz, nos amis facilitateurs suisses.

La formation EMDR Niveau 2 doit attendre mars 2011 pour s’organiser, en raison de l’épidémie de choléra et des conditions de sécurité liées aux élections. Elle est animée par la même équipe, avec l’appui de Louise Maranda, facilitatrice canadienne.

En juillet 2011, 13 personnes valident les supervisions Niveau 2 avec Annie Gasse et Josette Tardy. Les collègues haïtiens s’approprient formidablement bien la thérapie EMDR mais rencontrent des difficultés dans leur pratique : après l’urgence les ONG se retirent, les centres de santé qu’elles géraient voient leur budget chuter, les psychologues haïtiens sont licenciés. Le pays n’est pas suffisamment reconstruit pour qu’ils trouvent des postes, et de ce fait ne peuvent plus pratiquer.

Cela amène HAP France à retarder l’étape finale de l’accréditation, car peu de collègues haïtiens répondent aux critères EMDR Europe, à savoir 50 séances avec 25 patients.  C’est finalement en novembre 2014 que Josette et Annie retournent à Port en Prince pour proposer les supervisions individuelles finales dans le cadre de l’accréditation.

A ce jour, 6 personnes ont été validées, et d’autres accréditations sont en cours. A ce stade, les participants réclament des «pratiques supervisées »  par un superviseur accrédité et sont en demande de formations spécialisées. HAP France poursuit ses engagements vers l’accréditation d’autres collègues, ainsi que vers la formation de superviseurs afin que les professionnels haïtiens puissent fonctionner en autonomie.

Lors de cette action, HAP France a soutenu financièrement la présence de certains collègues aux congrès européens, la formation et/ou la supervisions de collègues venus poursuivre leur cursus EMDR en France (dans ce cas les superviseurs se sont impliqués bénévolement), tout comme nous avons encouragé la formation d’un superviseur haïtien.

Nos missions ont également été l’occasion de réunir le groupe de professionnels que nous formions avec un autre groupe de professionnels haïtiens qui suivait en parallèle un autre cursus de formation EMDR humanitaire organisé par l’association IDEO (ex URAMEL). Ces 2 groupes ont pu partager ensemble la formation EMDR Enfants proposée par Michel Silvestre et organisée par IDEO, ainsi que des supervision de groupe et d’étude de cas organisées par notre équipe. La volonté commune de nos 2 organisations humanitaires a été de renforcer le maillage entre ces deux groupes EMDR en Haïti.

Cela leur a donné à tel point l’envie de travailler en équipe qu’ils ont réfléchi ensemble à la nécessité de développer la formation et la supervision des praticiens EMDR en Haïti et de créer l’association EMDR Haïti. Ce qui a conduit à la création de l’association EMDR Haïti le 7 novembre 2014.

En savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *