Guérir le stress post-traumatique grâce à l'EMDR

Guérir le stress post-traumatique grâce à l’EMDR

Un article Guérir le stress post-traumatique grâce à l’EMDR, de Jasmine Saunier, avec la participation du Dr Patrick Lemoine, psychiatre, chercheur en neurosciences, et du Dr Christophe Marx, médecin généraliste et praticien EMDR, publié sur le site de santé magazine

Extraits :

Se servir des yeux pour atteindre le cerveau et guérir ainsi l’esprit des souvenirs traumatisants : c’est le principe de l’EMDR (Eye movement desensitization and reprocessing en anglais). Une technique étonnante, qui a fait ses preuves, notamment pour aider les rescapés d’attentats.

Beaucoup d’entre nous l’ont découvert en lisant des témoignages de personnes victimes d’attentats. Grâce à l’EMDR – Eye movement desensitization and reprocessing en anglais –, affirment ces rescapés, ils ont surmonté leurs angoisses et retrouvé le sommeil. L’EMDR est un intitulé étrange pour une thérapie unique en son genre. Le praticien provoque chez le patient des mouvements oculaires qui lui permettent d’agir sur le traumatisme, afin de le transformer en un simple souvenir. Très critiqué à ses débuts, il a fait l’objet de nombreuses études scientifiques qui ont validé ses résultats. Il est aujourd’hui recommandé par la Haute autorité de santé (HAS) comme traitement de référence du stress post-traumatique.

Une thérapie originale basée sur les mouvements des yeux

Le principe fondamental de l’EMDR est de créer une alternance de stimulations gauche/droite à un endroit précis du corps. Il s’agit, la plupart du temps, de mouvements des yeux, mais le praticien peut également effectuer des tapotements sur les jambes ou des bruits d’une oreille à l’autre. Il guide la séance en posant des questions, afin que le patient puisse se remémorer précisément le souvenir traumatisant, tandis qu’il suit des yeux les mouvements de son doigt ou d’un crayon.

Une séance dure de 45 minutes à une heure. Elle est composée de plusieurs séries de mouvements de 30 secondes à 1 minute, pendant lesquelles l’événement douloureux est décortiqué. Se replonger dans le passé peut être désagréable, mais ces moments sont brefs et contrôlés par le spécialiste.

Lire l’article Guérir le stress post-traumatique grâce à l’EMDR complet sur le site de santé magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *