Guérir sans médicaments EMDR

Guérir sans médicaments EMDR

Un dossier Guérir sans médicaments EMDR, de Jean-Sébastien Stehli, publié par l’Express, en 2003.

Cet été, on vous propose de (re)lire une sélection d’articles publiés sur le thème de l’EMDR, souvent difficilement accessible en ligne.

David Servan-Schreiber propose donc sept méthodes pour soigner la dépression, l’anxiété et le stress – trois maux qui font de plus en plus de ravages. Une étude publiée en 1995 montre que le stress est un facteur de risque plus important que la cigarette pour les maladies du coeur. «Les sept approches que j’utilise dans ma pratique, déclare-t-il, exploitent les mécanismes d’autoguérison présents dans le cerveau humain.» Et il ajoute qu’il ne s’agit surtout pas de croyances. Trois d’entre elles sont particulièrement originales et seront sûrement discutées. (…)

L’intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires.

C’est l’une des pratiques les plus déroutantes de David Servan-Schreiber – qui l’utilise surtout avec les grands traumatisés – bien qu’elle soit désormais largement utilisée en Europe: quelques séances, pendant lesquelles le patient suit des yeux les mouvements de droite à gauche d’un métronome ou d’une baguette, tout en évoquant le souvenir du traumatisme, et le patient est, de manière spectaculaire, remis sur pied. «Au début, raconte David Servan-Schreiber, j’étais extrêmement sceptique. L’idée que l’on pouvait résoudre des traumatismes émotionnels en bougeant les yeux rythmiquement me paraissait totalement saugrenue. Ce qui a fini par me convaincre, c’est une étude sur le traitement de 80 patients présentant des traumatismes émotionnels importants. Dans celle-ci, publiée par le Journal of Consulting and Clinical Psychology, 80% des malades ne montraient plus de symptômes de troubles post-traumatiques liés au stress après trois séances.» «C’est une méthode scientifiquement validée dans un secteur où peu de choses le sont», affirme le Pr Jean Cottraux, de l’hôpital neurologique de Lyon et auteur de La Répétition des scénarios de vie (Odile Jacob). Tout se passe, commente le psychiatre qui a travaillé au Kosovo avec des enfants victimes de viols ou de graves blessures, comme si les mouvements oculaires facilitaient un accès rapide à tous les canaux d’association connectés au souvenir traumatique ciblé par le traitement. Au fur et à mesure que ces canaux sont activés, ils peuvent se connecter aux réseaux cognitifs qui, eux, contiennent de l’information ancrée dans le présent.

Lire l’article complet Guérir sans médicaments EMDR sur le site de l’express

Lire l’article au format pdf :

2003 03 Guérir sans médicaments 1 2003 03 Guérir sans médicaments p22003 03 Guérir sans médicaments p32003 03 Guérir sans médicaments p42003 03 Guérir sans médicaments p52003 03 Guérir sans médicaments p62003 03 Guérir sans médicaments p7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *