Interventions psychologiques, sociétales et sociales pour les survivants de la torture

Un article Interventions psychologiques, sociétales et sociales pour les survivants de la torture : revue systématique et méta-analyse d’essais contrôlés randomisés, de Hamid, A., Patel, N., & Williams, A. C. D. C. , publié dans PLoS medicine

Article publié en anglais – disponible en ligne 

Résumé 

Contexte : 

Des actes de torture et d’autres formes de mauvais traitements ont été signalés dans au moins 141 pays, révélant une crise mondiale. 

Les survivants font face à de multiples difficultés physiques, psychologiques, sociétales et sociales. 

Les conséquences psychologiques pour les survivants sont variées et les preuves sur le traitement sont mitigées. 

Nous avons effectué une revue systématique et une méta-analyse pour estimer les avantages et les inconvénients des interventions psychologiques et sociales pour les survivants de la torture.

Méthodes et résultats : 

Nous avons mis à jour une revue de 2014 avec des essais contrôlés randomisés (ECR) publiés pour des adultes survivants de torture comparant toute intervention psychologique ou sociale contre le traitement comme d’habitude ou un contrôle actif du 1er janvier 2014 au 22 juin 2019. 

Le résultat principal était les symptômes ou la cause du trouble de stress post-traumatique (TSPT) et les résultats secondaires étaient les symptômes de dépression, le fonctionnement, la qualité de vie et les effets indésirables, après le traitement et au suivi d’au moins 3 mois. 

Les différences moyennes standardisées (SMD) et les rapports de cotes ont été estimés à l’aide d’une méta-analyse avec des effets aléatoires. 

L’outil Cochrane a été utilisé pour dériver le risque de biais. 

Quinze ECR ont été inclus, avec des données de 1 373 participants (589 femmes et 784 hommes) dans 10 pays (7 essais en Europe, 5 en Asie et 3 en Afrique). 

Aucun essai d’interventions sociale ou de bien-être n’a été trouvé. 

Comparées aux contrôles pour la plupart inactifs (liste d’attente), les interventions psychologiques ont réduit les symptômes du TSPT à la fin du traitement (SMD −0,31, intervalle de confiance à 95% [IC] −0,52 à −0,09, p = 0,005), mais les symptômes du TSPT au suivi n’ont pas été significativement réduits (SMD −0,34, IC 95% −0,74 à 0,06, p = 0,09). 

Aucune amélioration significative n’a été trouvée pour le cas de TSPT à la fin du traitement, et il y avait une aggravation possible au suivi d’une étude (n = 28). 

Les interventions n’ont montré aucun avantage pour les symptômes de dépression à la fin du traitement (SMD −0,23, IC à 95% −0,50 à 0,03, p = 0,09) ou de suivi (SMD −0,23, IC à 95% −0,70 à 0,24, p = 0,34). 

Une amélioration significative du fonctionnement des interventions psychologiques par rapport au contrôle a été constatée en fin de traitement (SMD −0,38, IC 95% −0,58 à −0,18, p = 0,0002) mais pas au suivi d’une seule étude. 

Aucune amélioration significative n’est apparue pour la qualité de vie en fin de traitement (SMD 0,38, IC à 95% −0,28 à 1,05, p = 0,26) sans données disponibles au suivi. 

Les principales limites de l’étude étaient la difficulté dans ce domaine d’être certain de capturer toutes les études éligibles, le manque de modélisation du maintien des gains de traitement et la faible précision de la plupart des CMS rendant les résultats susceptibles de changer avec l’ajout d’autres études telles quelles. publié.

Conclusions : 

Nos résultats montrent que les interventions psychologiques améliorent les symptômes du TSPT et le fonctionnement à la fin du traitement, mais on ne sait pas si cela est maintenu au suivi, avec une aggravation possible de la casse de TSPT au suivi d’une étude. 

D’autres interventions dans cette population devraient répondre à des besoins psychologiques plus larges au-delà du TSPT tout en tenant compte de l’effet de multiples facteurs de stress quotidiens. 

Des études supplémentaires, y compris des interventions sociales et de bien-être, amélioreront la précision des estimations de l’effet, en particulier à plus long terme.

lire l’article Interventions psychologiques, sociétales et sociales pour les survivants de la torture en ligne

En savoir plus 

Références de l’article Interventions psychologiques, sociétales et sociales pour les survivants de la torture : 

  • auteurs : Hamid, A., Patel, N., & Williams, A. C. D. C. 
  • publié en 2019
  • titre : Psychological, social, and welfare interventions for torture survivors : A systematic review and meta-analysis of randomised controlled trials. 
  • éditeurs : PLoS medicine, 16(9). 
  • doi:10.1371/journal.pmed.1002919

Dossier : Dossier EMDR avec les victimes de violence 

FormationClinique de l’exil et EMDR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *