Interventions psychologiques pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson

Un articleInterventions psychologiques pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson au début des années 2020 : où en sommes-nous ?, de Zarotti, N., Eccles, F. J. R., Foley, J. A., Paget, A., Gunn, S., Leroi, I., & Simpson, J., publié dans Psychol Psychother

 

Article publié en anglais – disponible en ligne sur le site de l’éditeur – accès payant

 

Résumé 

 

Objectif

Explorer l’hétérogénéité de la littérature sur les interventions psychologiques pour les difficultés psychologiques chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson (MP). 

 

Méthode

Un examen de la portée a été effectué sur cinq bases de données principales (MEDLINE Complete, PsycINFO, CINAHL, Academic Search Ultimate et Cochrane Library) jusqu’en juin 2020. 

 

Résultats

À partir d’un premier retour de 4911 citations, 56 études ont été incluses, dont 21 étaient des ECR. Un éventail relativement large de modèles thérapeutiques a été adopté avec les personnes atteintes de MP, allant de thérapies courantes telles que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) et la pleine conscience, à des approches moins fréquentes, par exemple, la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) et le psychodrame. 

Les implications cliniques des résultats sont discutées et des suggestions sont fournies pour de futures recherches sur les études d’intervention et les principaux résultats psychologiques. 

 

Conclusion 

La TCC semble être efficace dans le traitement de la dépression et des troubles du sommeil chez les personnes atteintes de MP, tandis que les programmes de psychoéducation seuls devraient être évités. 

L’utilisation de la TCC pour améliorer l’anxiété, la qualité de vie et le contrôle des impulsions, ainsi que les interventions basées sur la pleine conscience, doivent être entreprises avec une certaine prudence en raison de recherches insuffisantes et de résultats incohérents. 

Alors que nous entrons dans la nouvelle décennie, des preuves de plus grande qualité sont nécessaires pour les interventions psychologiques chez les personnes atteintes de MP en général et pour corroborer les résultats positifs préliminaires sur l’adoption d’approches moins fréquentes telles que l’ACT. 

 

Points pratiques 

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative évolutive associée à plusieurs difficultés psychologiques ciblées par des interventions psychologiques. 

Actuellement, la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) peut être recommandée pour traiter la dépression et les troubles du sommeil chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, tandis que la psychoéducation seule doit être évitée. 

La prudence est recommandée concernant l’utilisation de la TCC et des interventions basées sur la pleine conscience pour améliorer l’anxiété, la qualité de vie et le contrôle des impulsions. 

Des preuves supplémentaires sont nécessaires pour les approches moins courantes, telles que la thérapie d’acceptation et d’engagement, le psychodrame et l’EMDR.

Lire l’article Interventions psychologiques pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson complet en ligne

 

En savoir plus 

 

Références de l’articleInterventions psychologiques pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson :

 

  • auteurs : Zarotti, N., Eccles, F. J. R., Foley, J. A., Paget, A., Gunn, S., Leroi, I., & Simpson, J.
  • titre en anglais : Psychological interventions for people with Parkinson’s disease in the early 2020s: Where do we stand
  • publié dans : Psychol Psychother
  • doi :10.1111/papt.12321

 

 

Dossier(s)Dossier EMDR et maladies physiques – somatisation

 

Formation(s)Prise en charge de la douleur et des maladies chroniques avec la thérapie EMDR

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *