L’ EMDR pour le TSPT chez les adultes atteints de maladie mentale grave dans les services médico-légaux et de réadaptation

Un article L’ EMDR pour le TSPT chez les adultes atteints de maladie mentale grave dans les services médico-légaux et de réadaptation : un protocole d’étude pour un essai contrôlé randomisé, de Every-Palmer, S., Flewett, T., Dean, S., Hansby, O., Colman, A., Weatherall, M., & Bell, E., publié dans Trials

Article publié en anglais – disponible en ligne

Résumé  

Contexte : 

La désensibilisation et le retraitement des mouvements oculaires (EMDR) est un traitement basé sur des preuves pour le trouble de stress post-traumatique (TSPT). 

Les services médico-légaux de santé mentale fournissent une évaluation et un traitement des personnes atteintes de maladie mentale et ayant des antécédents de délinquance criminelle, ou de celles qui risquent de commettre une infraction. 

Les services médico-légaux de santé mentale comprennent les milieux hospitaliers à sécurité élevée, moyenne et faible, ainsi que les services ambulatoires dans les prisons et les services ambulatoires communautaires.

 Il existe une forte prévalence de TSPT dans les milieux médico-légaux et des expériences post-traumatiques peuvent survenir chez les personnes qui commettent des infractions violentes dans le contexte d’une maladie mentale grave (IMS). 

Un traitement réussi de TSPT peut réduire le risque de rechute et améliorer les résultats cliniques pour cette population. 

Cette étude vise à évaluer l’efficacité, le risque de préjudice et l’acceptabilité de l’EMDR dans les services de santé mentale médico-légale et de réadaptation, par rapport au traitement habituel (soins de routine).

Méthodes : 

Il s’agit d’un essai contrôlé randomisé en simple aveugle comparant le traitement EMDR à la liste d’attente (soins de routine). 

Les utilisateurs adultes de services de santé mentale médico-légale (n = 46) avec SMI et répondant aux critères de TSPT seront inclus dans l’étude. 

Les participants seront randomisés après une évaluation de base pour un traitement comme d’habitude plus une liste d’attente pour l’EMDR ou pour un traitement comme d’habitude plus l’EMDR. 

La condition EMDR comprend neuf séances, d’une durée d’environ 60 minutes, dispensées chaque semaine, la première étant une séance de conceptualisation de cas. 

Les principaux critères de jugement sont les symptômes de TSPT évalués par les cliniciens et les participants et les événements indésirables. 

Les résultats secondaires comprennent les symptômes psychotiques, le fonctionnement social, le niveau d’incapacité, l’estime de soi, les symptômes dépressifs, les cognitions post-traumatiques et les domaines généraux de difficultés post-traumatiques complexes. 

Un évaluateur qualifié, aveugle à l’état de traitement, évaluera les résultats au départ, à 10 semaines et à 6 mois. 

De plus, des méthodes qualitatives fondées sur une théorie ancrée seront utilisées pour explorer l’expérience des participants à l’EMDR pour un sous-ensemble de participants.

Discussion : 

Cette étude contribuera à la base de preuves actuellement limitée pour l’EMDR pour le TSPT dans les contextes médico-légaux. 

Il s’agit du premier essai clinique randomisé à évaluer l’efficacité, le risque de préjudice et l’acceptabilité de l’EMDR pour le TSPT chez les personnes atteintes de PMI dans des contextes médico-légaux, de santé mentale pour patients hospitalisés ou en milieu carcéral.

lire l’article L’ EMDR pour le TSPT chez les adultes atteints de maladie mentale grave dans les services médico-légaux et de réadaptation en ligne

En savoir plus 

Références de l’article L’ EMDR pour le TSPT chez les adultes atteints de maladie mentale grave dans les services médico-légaux et de réadaptation : 

  • auteurs : Every-Palmer, S., Flewett, T., Dean, S., Hansby, O., Colman, A., Weatherall, M., & Bell, E. 
  • publié en  2019
  • Titre : Eye movement desensitization and reprocessing (EMDR) therapy for posttraumatic stress disorder in adults with serious mental illness within forensic and rehabilitation services: a study protocol for a randomized controlled trial. 
  • éditeurs : Trials, 20(1), 642. 
  • doi : 10.1186/s13063-019-3760-2

Dossier : Dossier EMDR et maladies physiques – somatisation 

Dossier : Dossier EMDR avec les auteurs de violence 

Formation : Prise en charge de la douleur et des maladies chroniques avec la thérapie EMDR

Formation : Violence domestique, attachement, dissociation et EMDR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *