La haute qualité des essais est-elle associée à une moindre efficacité du traitement ?

Un article La haute qualité des essais est-elle associée à une moindre efficacité du traitement ? Une méta-analyse sur l’association entre la qualité de l’étude et les tailles d’effet des interventions psychologiques pour le TSPT pédiatrique, de Hoppen, T. H., & Morina, N., publié dans la Clin Psychol Rev

Article publié en anglais – disponible en ligne (payant) 

Résumé

Cette méta-analyse vise à fournir une estimation à jour de l’efficacité des interventions psychologiques pour le TSPT pédiatrique et à analyser l’association entre l’efficacité du traitement et la qualité des études. 

Nous avons systématiquement recherché dans PsycINFO, Medline et des méta-analyses récentes des essais contrôlés randomisés (ECR). 

Les ECR étaient éligibles si a) ils comprenaient au moins 10 participants par groupe, b) comparaient une intervention psychologique à une condition témoin ou à une autre intervention psychologique et c) l’âge moyen était inférieur à 19 ans. 

La qualité de l’étude a été évaluée indépendamment par les deux auteurs sur la base de huit critères de qualité. 

Nous avons exploré les associations potentielles entre la qualité de l’étude et la taille des effets de trois manières. Premièrement, nous avons comparé les tailles d’effet d’études de haute qualité par rapport à des études de qualité inférieure. Deuxièmement, nous avons analysé la qualité de l’étude comme un prédicteur continu des tailles d’effet. Et troisièmement, nous avons examiné la relation entre les huit critères de qualité individuels et les tailles d’effet. 

Au total, 46 ECR éligibles ont été inclus dans la méta-analyse. 

Les interventions psychologiques ont produit une taille d’effet importante par rapport à la liste d’attente (g = 1,07, k = 23, NST = 1,81) et une taille d’effet moyenne par rapport aux conditions de contrôle actif (g = 0,60, k = 15, NST = 3,03) au post -traitement. 

Dans l’ensemble, la qualité des études était modérée. Les comparaisons d’essais de haute qualité (k = 16) avec des essais de qualité inférieure (k = 30) n’ont produit que des résultats non significatifs dans les analyses principales ainsi que dans les sous-analyses des modérateurs. 

La qualité de l’étude en tant que variable continue n’a pas non plus été jugée liée à la taille des effets dans aucune des analyses principales, ni aucun des huit critères de qualité individuels. 

Le résumé de la littérature disponible suggère fortement que les interventions psychologiques sont efficaces dans le traitement du TSPT chez les enfants et les adolescents. 

Aucune association significative entre la qualité de l’étude et l’efficacité du traitement n’a été observée.

lire l’article La haute qualité des essais est-elle associée à une moindre efficacité du traitement ? Une méta-analyse sur l’association entre la qualité de l’étude et les tailles d’effet des interventions psychologiques pour le TSPT pédiatrique en ligne

En savoir plus

Références de l’article La haute qualité des essais est-elle associée à une moindre efficacité du traitement ? Une méta-analyse sur l’association entre la qualité de l’étude et les tailles d’effet des interventions psychologiques pour le TSPT pédiatrique 

  • auteurs : Hoppen, T. H., & Morina, N.
  • titre en anglais : Is high-quality of trials associated with lower treatment efficacy? A meta-analysis on the association between study quality and effect sizes of psychological interventions for pediatric PTSD
  • publié dans : Clin Psychol Rev, 78, 101855
  • doi:10.1016/j.cpr.2020.101855

Dossier : Dossier Effectuer une recherche en EMDR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *