La psychologie positive. Un nouveau modèle pour la psychothérapie et la prévention ?

La psychologie positive. Un nouveau modèle pour la psychothérapie et la prévention ?

Un article La psychologie positive. Un nouveau modèle pour la psychothérapie et la prévention ? de Jean Cottraux

Extraits : Applications pratiques de la psychologie positive

La psychologie positive pratique, sous la forme du développement de l’optimisme, peut avoir un effet antidépresseur. Elle s’appuie, à certains égards, sur les acquis des modèles expérimentaux de la dépression, comme celui de l’impuissance apprise et, également, sur la théorie et la pratique de la thérapie comportementale et cognitive, qui depuis longtemps avait souligné l’importance des monologues intérieurs positifs et négatifs dans la dépression et les troubles anxieux. Cependant, la psychologie positive, tout en reconnaissant l’importance des TCC, a apporté des méthodes nouvelles qui ont été testées par des essais contrôlés.

Jean Cottraux aborde plusieurs approches :

  • Thérapie du bien-être : une méthode de développement et de prévention de la prévention et de l’anxiété, ” qui se déroule en 8 séances et vise à développer l’auto-observation et promouvoir l’éducation. Comme tout psychothérapie, elle repose sur une intéraction entre le patient et le thérapeute, dans laquelle le thérapeute joue un rôle actif “.
  • Cliniques pour l’optimisme et l’approche préventive : ” le but de ces programmes est de développer des compétences cognitives qui sont déjà présentes chez les adultes et les enfants. Ces compétences permettent de discuter les pensées négatives, d’instiller de l’espoir et d’accroitre le sentiment d’efficacité personnelle. Il ne s’agit pas de réparer des faiblesses selon un modèle médical, mais de développer des forces, en particulier le courage, les compétences relationnelles, la pensée logique, la conscience de ses motivations, l’optimisme, la sincérité, la persévérance, le réalisme, la capacité à prendre du plaisir et à relativiser les ennuis. “
  • Interventions socioéducatives et relations positives

Lire l’article La psychologie positive. Un nouveau modèle pour la psychothérapie et la prévention ? en ligne

En savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *