Le Figaro magazine. Ah nous voilà bien embarrassés

Le Figaro magazine. Ah nous voilà bien embarrassés

Un article Le Figaro magazine. Ah nous voilà bien embarrassés, publié sur le blog API Listen Psychosomatique, association dont le but est la recherche, la publication, l’édition, la promotion des sujets ayant trait à la médecine psychosomatique alliant plusieurs types de psychothérapies


Il se trouve un article sur le magazine Le Figaro, rédigé par Anne Jouan.

Elle critique les vautours et les charlatans s’étant précipités sur les lieux des attentats du 13 novembre 2015 pour fournir leurs services à prix d’or ce qui est très critiquable. Avocats, religieux, sectes et faux thérapeutes

L’EMDR est citée dans un amalgame de ces pratiques et de dérives. Or il est important de préciser qu’il ne faut pas confondre les praticiens EMDR formés par EMDR-France intervenant dans le monde entier sur les lieux de guerre, de cataclysmes et d’attentats avec des simili-praticiens croyant que bouger les yeux suffit.

Renseignez-vous sur le site http://www.emdr-france.org/web/annuaire-general/

Les praticiens sérieux ont bénéficié de plusieurs niveaux de formation , on suivi des heures et des heures de supervisions dispensées par EMDR.France

Ne vous laissez pas arnaquer, surtout en période de stress intense, vous êtes des victimes fragilisées.


Pour compléter cet article, on rappeler que la thérapie EMDR a été recommandée par de nombreuses instances, parmi lesquelles on peut citer : l’American Psychiatric Association, le Department of Veterans Affairs & Department of Defense, l’INSERM, et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)…

L’OMS précise ainsi qu’ « on peut envisager d’orienter les patients en état de stress post-traumatique vers des traitements spécialisés tels que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) ou une nouvelle technique dite de désensibilisation et de reprogrammation par le mouvement des yeux (EMDR). Ces techniques aident les sujets à atténuer les souvenirs vivaces, non désirés et répétés d’événements traumatiques. Il est recommandé de renforcer la formation et la supervision en vue de les diffuser plus largement. »

En savoir plus sur le thème de de cet article Le Figaro magazine. Ah nous voilà bien embarrassés :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *