Le modèle du traitement adaptatif de l’information (TAI)

Le modèle du traitement adaptatif de l’information (TAI)

Un chapitre Le modèle du traitement adaptatif de l’information (TAI), de Ludwig Cornil, publié dans livre Pratique de la psychothérapie EMDR, Introduction et approfondissements pratiques et psychopathologiques, paru aux éditions Dunod

Ludwig développe  les points suivants dans cet article  :

  1. Le TAI comme hypothèse de travail
    1. Technique ou thérapie ?
    2. TAI comme modèle de traitement d’information
    3. Un système de traitement d’information inné
  2. Informations stockées de façon dysfonctionnelle
    1. Les réseaux neuronaux à la base de la santé et de la pathologie
    2. Limites du mécanisme inné de traitement de l’information
    3. Une expérience trop difficile ?
    4. Le TAI comme explication pour l’efficacité de l’EMDR
  3. Les limites du modèle TAI
  4. Traitement accéléré ou adaptatif ?

    Extraits

    Lorsqu’ elle a été confrontée à des résultats positifs de sa nouvelle intervention, Shapiro a été contrainte de chercher un cadre théorique pour expliquer les guérisons spontanées qu’elle a vues à plusieurs reprises sous ses yeux. La force de son modèle théorique, qu’elle a nommé le Modèle de Traitement Adaptatif de l’Information, réside dans sa simplicité. Comme tous les modèles théoriques, le Modèle de Traitement Adaptatif n’est ni vrai ni faux, mais il est seulement une approche approximative à la réalité.Pendant des siècles, le rasoir d’Occam a été un principe directeur dans la science : si plusieurs théories expliquent les mêmes phénomènes, sélectionnez la théorie qui est la plus simple et contient le moins d’hypothèses et d’éléments.
    Bien sûr, ce principe n’est pas toujours tenable. Envisagez l’évolution de la physique newtonienne à la complexité de la physique quantique. Même s’il est recommandé de donner la préférence à des explications simples pour des phénomènes complexes, il faut faire attention de ne pas trop simplifier. Ceci est l’une des critiques qui ont été exprimées parfois : le modèle de Shapiro est trop simple pour être vrai. Mais comme il ne s’agit jamais de la vérité quand on parle d’un modèle de la réalité – juste d’une approximation de cette réalité – la question de la vérité peut être laissée sans réponse et remplacée par le terme « utilité. » Shapiro elle-même appelle son modèle une « hypothèse de travail. »

    Comme ce chapitre et d’autres chapitres de ce livre le montrent, le modèle TAI est très utile et permet comme un modèle théorique est censé le faire, de …

    Acheter le livre Pratique de la psychothérapie EMDR

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *