Le modèle neurodéveloppemental traumagène de la psychose revisité

Un article Le modèle neurodéveloppemental traumagène de la psychose revisité, de John Read, Roar Fosse, Andrew Moskowitz et Bruce Perry, publié dans Neuropsychiatrie (2014) 4 (1), 65–79

Article disponible en anglais

Points

Plusieurs études et revues ont trouvé une relation causale entre les traumatismes / adversités de l’enfant et la psychose.

Le modèle neurodéveloppemental traumagène de psychose de 2001 a identifié des similitudes dans le cerveau des enfants traumatisés et des adultes diagnostiqués avec la schizophrénie.

Par la suite, 125 publications ont fourni un soutien indirect ou une confirmation directe du modèle de développement neurologique traumagène.

De nombreuses études ont maintenant démontré la relation entre la psychose et la sur-réactivité au stress de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien et du système dopaminergique. Les études des lobes frontaux et de l’hippocampe soutiennent également le modèle de développement neurologique traumagène.

Deux éléments de preuve établissent un lien entre le stress antérieur et les altérations cérébrales et les déficits cognitifs chez les personnes diagnostiquées avec des troubles psychotiques.

Les implications cliniques incluent la nécessité de prendre systématiquement les antécédents de traumatisme / négligence / perte de tous les utilisateurs des services de santé mentale.

Les implications de la prévention primaire sont profondes.

Sommaire

Les preuves que les adversités de l’enfance sont des facteurs de risque de psychose se sont accumulées rapidement. La recherche sur les mécanismes qui sous-tendent ces relations s’est concentrée, de manière productive, sur les processus psychologiques, y compris la cognition, l’attachement et la dissociation. En 2001, le modèle neurodéveloppemental traumagène a cherché à intégrer la recherche biologique et psychologique en mettant en évidence les similitudes entre les anomalies structurelles et fonctionnelles dans le cerveau des enfants maltraités et des adultes diagnostiqués comme «schizophrènes». Aucune revue de la littérature pertinente n’a par la suite été publiée. Le but de cet article est donc de résumer la littérature sur les mécanismes biologiques sous-jacente à la relation entre les traumatismes infantiles et la psychose publiée depuis 2001. Une recherche complète des articles pertinents a été entreprise via Medline, PubMed et psycINFO. Au total, 125 articles ont été identifiés, avec une gamme de méthodologies, et ont fourni à la fois un soutien indirect et une confirmation directe du modèle neurodéveloppemental traumagène. L’intégration de notre compréhension croissante des séquelles biologiques de l’adversité précoce à notre connaissance des processus psychologiques reliant l’adversité précoce à la psychose est précieuse à la fois théoriquement et cliniquement.

Lire l’article Le modèle neurodéveloppemental traumagène de la psychose revisité complet en anglais

Références de l’article Le modèle neurodéveloppemental traumagène de la psychose revisité : 

  • Auteurs : Read, J., Fosse, R., Moskowitz, A., & Perry, B.
  • Publié en : 2014
  • Titre original : The traumagenic neurodevelopmental model of psychosis revisited.
  • Publié dans : Neuropsychiatry, 4(1), 65-79.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *