Le traitement de la douleur sexuelle induite par un traumatisme chez les femmes

Un article Le traitement de la douleur sexuelle induite par un traumatisme chez les femmes : Considérations cliniques pour l’utilisation de l’EMDR d’appoint, de Fonseka, T. M., & Smith, C., publié dans The Canadian Journal of Human Sexuality
Article publié en anglais – disponible en ligne sur le site de l’éditeur – accès payant

Résumé 

Près de la moitié des femmes souffrent d’un trouble de la douleur sexuelle au cours de leur vie, notamment une dyspareunie, un vaginisme, une vulvodynie et une vestibulodynie provoquée. 
Malgré des conséquences négatives importantes sur les indices de qualité de vie, peu de femmes cherchent un traitement pour la douleur sexuelle, et parmi celles qui ont accès au soutien, plus de la moitié déclarent que les stratégies actuellement disponibles sont inefficaces ou même nuisibles dans certains cas. 
Ce résultat peut en partie résulter d’une norme de soins qui priorise la pharmacothérapie et/ou la physiothérapie dans les protocoles de gestion de la douleur plutôt que les interventions psychologiques malgré leur capacité démontrée à produire des résultats de traitement comparativement meilleurs. 
Compte tenu du fait que certaines femmes ressentent des douleurs sexuelles à la suite d’un événement sexuel traumatisant, la désensibilisation et le retraitement des mouvements oculaires (EMDR), un type de thérapie traumatique fondée sur des preuves, peut être un traitement d’appoint approprié pour atténuer les symptômes en ciblant les facteurs de risque psychologiques. 
Dans ce rapport, les auteurs examinent d’abord l’impact du traumatisme sexuel sur la douleur sexuelle, en particulier les effets biopsychosociaux du traumatisme dans le corps et ses mécanismes d’action hypothétiques sur le fonctionnement sexuel, puis donnent un aperçu de la thérapie EMDR, y compris la façon dont elle favorise la la résolution des symptômes du traumatisme et ses effets sur la douleur sexuelle. 
En présentant ces preuves, les auteurs exploreront comment la thérapie EMDR peut être utile en tant que nouveau traitement d’appoint pour traiter les troubles de la douleur sexuelle induits par un traumatisme sexuel et optimiser la prestation de soins au sein de cette population clinique.

En savoir plus

Références de l’article Le traitement de la douleur sexuelle induite par un traumatisme chez les femmes : Considérations cliniques pour l’utilisation de l’EMDR d’appoint :
  • auteurs : Fonseka, T. M., & Smith, C.
  • titre en anglais : The treatment of trauma-induced sexual pain among women: Clinical considerations for the use of adjunctive EMDR
  • publié dans : The Canadian Journal of Human Sexuality, Volume 30 Issue 1, April 2021, pp. 114-124

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *