L’EMDR à l’hôpital Robert-Ballanger

Un article « On soigne la personne avec son histoire »  publié par Les jours présente les séances d’EMDR proposées dans l’Unité d’accompagnement du psychotraumatisme de l’hôpital Robert-Ballanger, situé Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis)

Extraits

À l’Unité d’accompagnement du psychotraumatisme, « Les Jours » ont pu assister à des séances de thérapie où les femmes se reconstruisent.

Le soin du psychotraumatisme est un chemin. À l’Usap, l’Unité spécialisée d’accompagnement du psychotraumatisme de l’hôpital Robert-Ballanger, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), où Les Jours se sont installés pour cette série, le suivi se déroule sur plusieurs années et avec différentes étapes. Les séances individuelles sont un premier pas. Viennent ensuite les groupes de parole mensuels. Il en existe plusieurs centrés autour de thématiques : le deuil, les violences conjugales, les violences sexuelles, la souffrance au travail. S’ajoute l’atelier utilisant la peinture comme médium thérapeutique ouvert à tous et toutes.

(…) Ce jour-là, nous retrouvons Lynda, survivante d’une tentative de féminicide en 2017, dont nous racontions l’histoire dans l’épisode 4.  Elle vient à l’Usap pour sa séance hebdomadaire avec la psychologue. Dans la salle d’attente, Lynda fait face à une affiche sur laquelle un dessin d’enfant est surplombé des mots : « Un homme violent avec sa femme, c’est pas un bon père. » Aujourd’hui, Fatima Le Griguer-Atig va lui proposer de faire de l’EMDR, pour « Eye Movement Desensitization and Reprocessing ». Cette technique fait partie des thérapies cognitives et vise à stimuler sensoriellement, par des mouvements oculaires saccadés et des stimulations tactiles ou auditives.

lire la suite de l’article présentant l’EMDR à l’hôpital Robert-Ballanger en ligne

En savoir plus

Dossier Situation exceptionnelle : boîte à outil du thérapeute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *