L'EMDR bouger les yeux pour aller mieux

L’EMDR bouger les yeux pour aller mieux

Un article L’EMDR bouger les yeux pour aller mieux, publié dans Le Point, dans un dossier consacré à Comment mater son anxiété, le livre phénomène de Scott Stossel, les méthodes validées par les scientifiques.

En dehors des médicaments, nombre de thérapies alternatives existent. Méditation, phytothérapie, ACT… Voici celles que les scientifiques recommandent.

(…)

L’EMDR bouger les yeux pour aller mieux

Des mouvements oculaires pour soigner votre esprit, c’est la promesse de l’EMDR, technique de désensibilisation et de reprogrammation par mouvements oculaires. Cette approche intégrative, développée par la psychologue américaine Francine Shapiro depuis 1987, est très réputée pour soigner les syndromes de stress post-traumatique, pour lesquels elles est reconnue efficace depuis 2004 par l’INSERM et depuis 2007 par la Haute Autorité de Santé. Lors de la pratique de l’EMDR, mise en avant en France par feu le neuropsychiatre David Servan-Schreiber, qui a créé l’Institut Français d’EMDR, le praticien s’intéresse pendant l’échange à l’événement, à l’origine des troubles de son patient,en alternant avec séquences brèves de mouvements oculaires. Simultanément, il déclenche des stimuli sonores et tactiles de manière bilatérale pour solliciter les hémisphères droit et gauche de son cerveau. cette procédure remet en route le processus de traitement de l’information qui reclasse ainsi le traumatisme dans le rayon  » affaires classées « , permettant de déconnecter les souvenirs envahissants et de transformer les émotions négatives qui l’accompagnent en émotions neutres ou positives.  » A l’IRM, on a pu démontrer que l’EMDR restaure activité normale au niveau de l’amygdale et ainsi un équilibre le circuit de la peur, apaisant les symptômes liés à des peurs disproportionnés  » explique Maude Julien, thérapeute spécialiste de l’EMDR et de l’hypnose à Paris.

 » L’EMDR n’efface pas l’événement qui a créé le traumatisme, il permet au cerveau de le digérer psychiquement et d’éteindre les réactions disproportionnées. Il devrait être plus souvent utilisé en urgence, lors de crises graves, prise d’otages, attentats etc… pour éviter que les peurs s’enkystent et contaminent les victimes jusqu’à un état d’anxiété généralisé  » prévient la thérapeute. L’EMDR aide aussi à vaincre les peurs irraisonnées ou phobies, très courantes chez les anxieux, même quand le traumatisme n’est pas identifié ou semble léger.  » Un événement comme une humiliation en classe peut, chez certaines personnes, entraîner des dégâts aussi importants qu’un kidnapping. Elles vont ensuite développer des troubles anxieux de plus en plus importants au fil du temps« . Pour Maude Julien,  » le but est de donner des outils au patient pour apprivoiser ses peurs, qu’il devienne dès que possible autonome. la liberté est dehors, hors du cabinet des thérapeutes. « 

Lire l’article au format PDF :

L'EMDR bouger les yeux pour aller mieux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *