Les interventions adjuvantes améliorent-elles les résultats du traitement chez les patients adultes atteints de TSPT recevant une psychothérapie axée sur les traumatismes ?

Un article Les interventions adjuvantes améliorent-elles les résultats du traitement chez les patients adultes atteints de TSPT recevant une psychothérapie axée sur les traumatismes? Une revue systématique, de Michael, T., Schanz, C. G., Mattheus, H. K., Issler, T., Frommberger, U., Köllner, V., & Equit, M.

Article en anglais – texte complet disponible en ligne

Abstract

Contexte

Selon les directives cliniques, les psychothérapies axées sur les traumatismes (TF-PT) telles que la thérapie cognitivo-comportementale axée sur les traumatismes (TF-CBT) et la désensibilisation et le retraitement des mouvements oculaires (EMDR) sont recommandées comme traitements de première ligne pour le trouble de stress post-traumatique (TSPT).

TF-CBT et EMDR sont tout aussi efficaces et ont de grandes tailles d’effets. Cependant, de nombreux patients ne répondent pas ou présentent des symptômes ou des troubles comorbides qui ne diminuent que partiellement avec TF-PT.

Ainsi, il existe un intérêt croissant pour l’augmentation du TF-PT par le biais d’interventions adjuvantes.

Objectif

La revue systématique actuelle vise à évaluer si les interventions adjuvantes améliorent les résultats chez les patients adultes atteints de SSPT recevant TF-PT.

Méthodes

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données PubMed, PILOTS, Web of Science et la bibliothèque Cochrane pour des essais cliniques contrôlés examinant si les interventions adjuvantes entraînent une réduction plus importante des symptômes chez les patients adultes atteints de TSPT recevant TF-PT.

Treize essais contrôlés randomisés répondaient aux critères d’inclusion. Ceux-ci ont été évalués pour le risque de biais interne à l’aide du Cochrane Handbook for Systematic Review of Interventions.

Résultats

La plupart des études présentent un risque substantiel de biais interne, principalement en raison de la petite taille des échantillons.

Ainsi, aucune conclusion solide ne peut être tirée des preuves empiriques actuelles.

Les preuves préliminaires suggèrent que l’exercice et l’administration de cortisol peuvent avoir un effet adjuvant sur la réduction des symptômes du TSPT.

Le biofeedback respiratoire a montré une tendance à un effet adjuvant et un effet de réduction accélérée des symptômes.

Conclusions

Actuellement, il n’est pas possible de formuler des recommandations cliniques fondées sur des preuves concernant les interventions avec des adjuvants.

Alors que plusieurs interventions adjuvantes ont le potentiel de renforcer l’efficacité du TF-PT, la réalisation d’études suffisamment poussées est cruciale pour séparer les idées plausibles des interventions dont l’efficacité a été prouvée dans la pratique.

Lire l’article Les interventions adjuvantes améliorent-elles les résultats du traitement chez les patients adultes atteints de TSPT recevant une psychothérapie axée sur les traumatismes? Une revue systématique en ligne

En savoir plus

Références de l’article Les interventions adjuvantes améliorent-elles les résultats du traitement chez les patients adultes atteints de TSPT recevant une psychothérapie axée sur les traumatismes? Une revue systématique

  • Titre : Do adjuvant interventions improve treatment outcome in adult patients with posttraumatic stress disorder receiving trauma-focused psychotherapy? A systematic review.
  • Auteurs : Michael, T., Schanz, C. G., Mattheus, H. K., Issler, T., Frommberger, U., Köllner, V., & Equit, M.
  • Editeurs : Eur J Psychotraumatol, 10(1), 1634938.
  • doi:10.1080/20008198.2019.1634938

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *