Les souvenirs de l’attachement entravent la connectivité corticale EEG chez les patients dissociatifs

Un article Les souvenirs de l’attachement entravent la connectivité corticale EEG chez les patients dissociatifs, de Benedetto Farina, Anna Maria Speranza, Serena Dittoni, Valentina Gnoni, Cristina Trentini, Carola Maggiora Vergano, Giovanni Liotti, Riccardo Brunetti, Elisa Testani, Giacomo Della Marca, publié dans Clinique de psychiatrie Eur Arch Neurosci

Article en anglais

Résumé

Dans cette étude, nous avons évalué les modifications de connectivité corticale par analyse de cohérence retardée par électroencéphalographie (EEG), chez des sujets souffrant de troubles dissociatifs et chez des témoins, après avoir récupéré des souvenirs d’attachement. Nous avons demandé à treize patients atteints de troubles dissociatifs et à treize témoins sains appariés selon l’âge et le sexe de récupérer les mémoires autobiographiques liées à l’attachement personnel grâce aux entretiens d’attachement des adultes (AAI). L’EEG a été enregistré à l’état fermé au repos avant et après l’AAA. L’EEG a accusé un retard de cohérence avant et après la comparaison de l’AAI chez tous les sujets. Dans le groupe témoin, les souvenirs d’attachement ont favorisé une augmentation généralisée de la connectivité EEG, en particulier dans les bandes EEG haute fréquence.Par rapport aux témoins, les patients dissociatifs n’ont pas montré d’augmentation de la connectivité EEG après l’AAI. Conclusions: Ces résultats éclairent la neurophysiologie de l’effet désintégrateur de la récupération des souvenirs d’attachement traumatique chez les patients dissociatifs.
Mots-clés: connectivité EEG, entretien d’attachement adulte, troubles dissociatifs, attachement non résolu / désorganisé, cohérence EEG

(…)

Remarques finales

Bien que préliminaires et devant être confirmés, nos résultats mettent en lumière la base neurobiologique de l’effet désintégrateur des souvenirs indissociatifs des souvenirs traumatiques relationnels. Ils promettent d’identifier certains des mécanismes possibles des processus dissociatifs des premiers traumatismes impliquant des figures d’attachement et leurs résultats psychiatriques. De plus, nos résultats ainsi que d’autres données sont astucieux pour identifier les marqueurs neurobiologiques non invasifs de la vulnérabilité à la psychopathologie désintégrative. Ils sont pertinents pour les cliniciens impliqués dans la récupération des souvenirs de l’attachement pendant le traitement des traumatismes et de la dissociation

Lire l’article Les souvenirs de l’attachement entravent la connectivité corticale EEG chez les patients dissociatifs complet en anglais

En savoir plus

Référence de l’article Les souvenirs de l’attachement entravent la connectivité corticale EEG chez les patients dissociatifs

  • Auteurs : Benedetto Farina • Anna Maria Speranza • Serena Dittoni • Valentina Gnoni • Cristina Trentini • Carola Maggiora Vergano • Giovanni Liotti • Riccardo Brunetti • Elisa Testani • Giacomo Della Marca
  • titre original : Memories of attachment hamper EEG cortical connectivity in dissociative patients
  • Publié dans : Clinique de psychiatrie Eur Arch Neurosci
  • DOI 10.1007 / s00406-013-0461-9

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *