Les symptômes dissociatifs somatoformes n’ont aucun impact sur les résultats du traitement axé sur les traumatismes pour le TSPT sévère

Un article Les symptômes dissociatifs somatoformes n’ont aucun impact sur les résultats du traitement axé sur les traumatismes pour le TSPT sévère, de Zoet, H. A., de Jongh, A. et van Minnen, A., publié dans le Journal of Clinical Medicine

 

Article publié en anglais – accès libre en ligne

Résumé 

Pour les patients atteints de formes complexes ou d’autres formes sévères de TSPT, en particulier dans les cas de symptômes dissociatifs, différentes approches thérapeutiques ont été suggérées. 

Cependant, l’influence de la dissociation somatoforme sur l’efficacité du traitement centré sur le traumatisme n’a pratiquement jamais été étudiée. 

 

Cette étude vise à tester les hypothèses selon lesquelles : 

(1) les patients atteints de TSPT signalant un faible niveau et ceux signalant un niveau élevé de symptômes dissociatifs somatoformes bénéficieraient tous deux d’un traitement intensif axé sur les traumatismes, et que 

(2) les symptômes dissociatifs somatoformes soulageraient. 

 

Les participants étaient 220 patients atteints de TSPT sévère, inscrits dans un programme de traitement intensif combinant thérapie EMDR et thérapie d’exposition prolongée, sans phase de stabilisation préalable. 

L’histoire traumatique était diversifiée et la comorbidité était élevée. 

Les symptômes du TSPT (CAPS-5 et PCL-5) et les symptômes dissociatifs somatoformes (SDQ-5 et SDQ-20) ont été évalués avant, après le traitement et six mois après la fin du traitement. 

L’évolution à la fois du TSPT et des symptômes dissociatifs somatoformes a été comparée pour les individus rapportant des niveaux faibles et élevés de symptômes dissociatifs somatoformes. 

De grandes tailles d’effet ont été observées concernant la réduction des symptômes du TSPT pour les patients présentant des niveaux bas et élevés de dissociation somatoforme. La dissociation somatoforme n’a pas eu d’impact sur l’amélioration en termes de réduction des symptômes du TSPT. 

La sévérité des symptômes dissociatifs somatoformes a diminué de manière significative dans les deux groupes. Cette diminution était plus importante chez les personnes ayant un dépistage positif d’un trouble dissociatif. 

Ces résultats ajoutent un soutien supplémentaire à l’idée que la présence de symptômes dissociatifs somatoformes forts chez les patients atteints de TSPT n’appelle pas nécessairement une approche thérapeutique différente. 

Les implications cliniques sont discutées.

En savoir plus 

Références de l’article Les symptômes dissociatifs somatoformes n’ont aucun impact sur les résultats du traitement axé sur les traumatismes pour le TSPT sévère :

  • auteurs : Zoet, H. A., de Jongh, A. et van Minnen, A.
  • titre en anglais : Somatoform Dissociative Symptoms Have No Impact on the Outcome of Trauma-Focused Treatment for Severe PTSD
  • publié dans : Journal of Clinical Medicine, 10(8), 1553

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *