Les thérapies brèves, une autre façon de se soigner

Un articleLes thérapies brèves, une autre façon de se soigner, de Marie-Charlotte Laudier, publié par rcf.fr

Extraits 

Les thérapies brèves : comment ça marche et pourquoi un tel succès? Alliant la force de la parole à l’efficacité de différentes techniques, elles ont la cote !

Hypnose, PNL, EMDR…nous entendons de plus en plus ces acronymes sans vraiment savoir ce qu’ils veulent dire. Ce sont des formes de thérapies brèves. Des méthodes très en vogue en psychothérapie qui permettent de traiter les patients plus rapidement.

Véronica Brown, auteure de l’ouvrage « Le pouvoir des thérapies brèves » aux éditions Eyrolles, nous en dit plus au micro de Marie-Charlotte Laudier.

Les thérapies brèves, pourquoi ?

Plus économiques, plus rapides, mais aussi très pédagogiques, les thérapies brèves ont la cote. Elles sont souvent utilisées pour des sujets définis comme « la confiance en soi, apprivoiser des émotions, les peurs, certaines phobies ou pulsions alimentaires, le sommeil, parfois ça peut même aller jusqu’à des traumatismes » explique Véronica Brown. 

Allier la parole et la technique

Les thérapies brèves sont efficaces car elles s’inspirent de différents outils, tout en gardant des bases de psychothérapie de base. Il y a une alliance entre la parole et les techniques qui permet au patient de résoudre rapidement le problème. « À un moment donné, si on ne passe pas par le corps, on a beau parler pendant des heures, de nos peurs, de nos colères, de nos tristesses, ça ne va pas résoudre la chose. Or, il y a certaines techniques très puissantes quand on écoute le corps, notamment TIPI ou le Clean, qui permettent de nettoyer, d’aller trouver l’empreinte dans le corps et la chose est réglée » explique Veronica Brown.

 

Lire l’article Les thérapies brèves, une autre façon de se soigner complet en ligne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *