Les troubles bipolaires

Les troubles bipolaires

Il existe plusieurs types de troubles bipolaires.

Les critères diagnostiques des différentes pathologies représentant le spectre bipolaire sont décrits dans les classifications internationales telles que la Classification internationale des maladies de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) (CIM-10) et dans le manuel Diagnostique et statistique des troubles mentaux de l’American Psychiatric Association (APA) (DSM-V).

La classification de Angst

Jules Angst a établie une classification des troubles bipolaires :

  • Trouble bipolaire I :
    • manie pure (M)
    • manie avec dépression légère (Md)
    • manie + dépression (MD)
  • Troubles bipolaires II (Dm)
  • Trouble bipolaire mineur :
    • dépression légère et hypomanie (md)
    • symptômes hypomaniaques (mdsx)

Le trouble bipolaire dans le DSM-V

Selon le DSM-V, les troubles bipolaires sont catégorisés en :

  • Trouble bipolaire I : Le patient doit présenter au minimum un épisode maniaque (les épisodes dépressifs majeurs sont caractéristiques mais ne sont pas nécessaires au diagnostic).
  • Trouble bipolaire II : Au minimum un épisode hypomaniaque et un épisode dépressif majeur sont nécessaires au diagnostic.
  • Trouble cyclothymique : Périodes hypomaniaques et dépressives ne remplissant pas les critères d’hypomanie ou de dépression majeure pendant au moins deux ans.
  • Autres troubles bipolaire et connexes spécifiés : Troubles similaires au trouble bipolaire qui ne remplissent pas les critères du trouble bipolaire I, du trouble bipolaire II ou de la cyclothymie en raison de leur durée ou gravité insuffisantes.
    • Episodes hypomaniaques et trouble dépressif majeur de courte durée.
    • Episodes hypomaniaques avec insuffisance des symptômes et trouble dépressif majeur.
    • Episode hypomaniaque sans trouble dépressif majeur.
    • Cyclothymie de courte durée.
  • Troubles bipolaire et connexes non spécifiés : Symptômes caractéristiques des troubles bipolaire et connexes ne remplissant pas complètement les critères pour aucune des catégories mentionnées précédemment.
  • Trouble bipolaire et connexe induit par la consommation de drogue.
  • Trouble bipolaire et connexe lié à un autre état de santé.

La classification du CIM-10

Selon le CIM-10, dans le chapitre V traitant des troubles mentaux et du comportement (F00-F99) – F60.3 Personnalité émotionnellement labile.

Trouble de la personnalité caractérisé par une tendance nette à agir de façon impulsive et sans considération pour les conséquences possibles, une humeur imprévisible et capricieuse, une tendance aux explosions émotionnelles et une difficulté à contrôler les comportements impulsifs, une tendance à adopter un comportement querelleur et à entrer en conflit avec les autres, particulièrement lorsque les actes impulsifs sont contrariés ou empêchés.

Deux types peuvent être distingués :

  • Le type impulsif, caractérisé principalement par une instabilité émotionnelle et un manque de contrôle des impulsions.
  • Et le type borderline, caractérisé en outre par des perturbations de l’image de soi, de l’établissement de projets et des préférences personnelles, par un sentiment chronique de vide intérieur, par des relations interpersonnelles intenses et instables et par une tendance à adopter un comportement autodestructeur, comprenant des tentatives de suicide et des gestes suicidaires.

Personnalité :

  • agressive
  • borderline
  • explosive

À l’exclusion de : personnalité dyssociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *