L’étude de l’intervention de groupe contenant la thérapie EMDR pour les enfants et les mères dans le domaine du traumatisme après l’explosion d’une mine en Turquie

Un article L’étude de l’intervention de groupe contenant la thérapie EMDR pour les enfants et les mères dans le domaine du traumatisme après l’explosion d’une mine en Turquie, de Bozkurt Bayhan, D., Tarquinio, C., Rydberg, J., & Korkmazlar, Ü., publié dans l’European
 
Article publié en anglais – disponible en ligne sur le site de l’éditeur – accès payant
 

Résumé 

 
Contexte
Le 13 mai 2014, 301 mineurs ont perdu la vie dans l’explosion d’une mine de charbon à Soma, en Turquie. Une étude de terrain a été menée par des volontaires, chapeautée par l’organisation EMDR-HAP-TR (Programmes d’assistance humanitaire : Trauma Recovery).
 
Objectif
Toutes les interventions de cette étude visaient à venir en aide aux victimes de la catastrophe. En outre, l’étude visait à évaluer l’efficacité de l’intervention, en particulier le protocole de groupe EMDR (EMDR-GP) avec les enfants et les soignants, qui a été administré aux enfants et aux mères qui ont perdu leur père et leur mari lors de la catastrophe de la mine de Soma.
 
Méthodes
Les participants à l’étude étaient 25 enfants et 16 mères dans le groupe d’intervention et 25 enfants et 16 mères dans le groupe témoin. La Child’s Reaction to Traumatic Events Scale (CROPS) a été administrée aux enfants et l’Impact of Event Scale-Revised (IES-R) a été administrée aux mères. Dans le groupe d’intervention, l’échelle des unités subjectives de perturbation (SUD) a été administrée à la fois aux enfants et aux mères à différents moments au cours de l’intervention, y compris avant et après la désensibilisation, et à la fin de l’intervention. CROPS et IES-R ont été administrés avant l’intervention et 1 an après l’intervention. Dans le groupe témoin, CROPS a été administré à 25 enfants et IES-R a été administré à 16 mères. Comme il n’y avait pas eu d’inclusion initiale pour un groupe de contrôle en raison de l’intervention sur le terrain, les mesures de pré-test ne sont pas disponibles pour le groupe de contrôle.
 
Résultats
Les échelles SUD et les résultats de suivi à un an sur CROPS et IES-R ont montré que l’EMDR-GP réduisait tous les scores pour les enfants et les mères. Par rapport au groupe témoin, la diminution des scores CROPS chez les enfants s’est avérée significative, alors que la diminution des scores IES-R chez les mères ne l’était pas. On peut suggérer que l’EMDR-GP avec les enfants et les aidants est un traitement efficace.
 
Conclusion
Ces résultats préliminaires doivent être vérifiés par d’autres études avec un plus grand nombre de participants et d’autres populations. Les études futures devraient également inclure une échelle basée sur le deuil dans les situations où il existe un risque de deuil traumatique. 
 
Lire l’article L’étude de l’intervention de groupe contenant la thérapie EMDR pour les enfants et les mères dans le domaine du traumatisme après l’explosion d’une mine en Turquie complet en ligne
 

En savoir plus 

 
Références de l’article L’étude de l’intervention de groupe contenant la thérapie EMDR pour les enfants et les mères dans le domaine du traumatisme après l’explosion d’une mine en Turquie :

  • auteurs :  Bozkurt Bayhan, D., Tarquinio, C., Rydberg, J., & Korkmazlar, Ü.
  • titre en anglais : The study of the group intervention containing EMDR therapy for children and mothers in the field of trauma after a mine explosion in Turkey
  • publié dans : European Journal of Trauma & Dissociation, 6(1)
  • doi : 10.1016/j.ejtd.2021.100248

 
Dossier(s) : EMDR avec les enfants et adolescents et EMDR pour le trauma récent

M’inscrire Vous avez une question ?