L’évaluation des conséquences psychologiques, sociales et judiciaires avant d’entreprendre une thérapie EMDR

L’évaluation des conséquences psychologiques, sociales et judiciaires avant d’entreprendre une thérapie EMDR

Un article L’évaluation des conséquences psychologiques, sociales et judiciaires avant d’entreprendre une thérapie EMDR, de M. Ait Aoudia, publié dans la revue European Psychiatry

Résumé : Les révélations tardives d’agressions sexuelles et leurs conséquences psychologiques, sociales et judiciaires sont souvent vécus par les victimes comme une épreuve existentielle particulièrement marquante, qui va inscrire un « avant » et un « après » dans leur trajectoire de vie. En effet, les révélations tardives entraînent une rupture marquée dans l’équilibre psychologique, familiale, sociale et professionnel. Leur survenue, spontanée ou provoquée peut entraîner la victime dans une crise psychotraumatique, où la résurgence brutale du passé va envahir le présent, de jour comme de nuit, avec des flashbacks, des cauchemars, des sensations corporelles, des symptômes dissociatifs de déréalisation et de dépersonnalisation. Face à cette symptomatologie, la personne sera confrontée à des phases où elle va tenter de gérer la situation par des stratégies d’évitement, dont l’efficacité apparente est limitée et momentanée, et celles où elle sera confrontée aux changements internes et externes, avec un sentiment d’efficacité personnelle altéré, une peur de devenir folle, un sentiment d’échec face à l’agression après tant d’années, une perte d’espoir pour l’avenir. Dans ces contextes, la prise en charge psychotraumatologique requière une évaluation spécifique et globale incluant les dimensions psychologique, familiale, socioprofessionnelle et judicaire, qui permettra de déterminer la stratégie et les objectifs thérapeutiques. Nous proposons de discuter durant cette communication, avec des illustrations cliniques, les spécificités des articulations entre les évaluations et le traitement par EMDR des cas des révélations tardives d’agressions sexuelles.

M. Ait Aoudia exerce au Centre du psychotrauma, institut de Victimologie de Paris, France

L’évaluation des conséquences psychologiques, sociales et judiciaires avant d’entreprendre une thérapie EMDR, Ait Aoudia, M., European Psychiatry , Volume 30 , Issue 8 , S95 – S96

Lire l’article complet L’évaluation des conséquences psychologiques, sociales et judiciaires avant d’entreprendre une thérapie EMDR sur le site de www.europsy-journal.com

en savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *