L'influence de l' EMDR sur la douleur fantôme des patients amputés

L’influence de l’ EMDR sur la douleur fantôme des patients amputés

Mémoire L’influence de l’ EMDR sur la douleur fantôme des patients amputés, de Kevin Grand, Marion Bonny, Vito Portuesi (dir.)

 

Résumé : Introduction : Les douleurs fantômes sont présentes chez 70 à 90 % des sujets suite à une amputation. Ces douleurs influencent négativement le quotidien des amputés. Il existe de nombreux traitements, mais aucun ne fait l’unanimité. Problématique : L’incidence des amputations est exponentielle à l’augmentation du nombre de personnes présentant une atteinte vasculaire. Différents changements s’effectuent lors d’une amputation, notamment au niveau du système nerveux qui engendre fréquemment des douleurs fantômes. La thérapie de l’Eye Movement Desensitization and Reprocessing (EMDR) est un moyen de traitement qui semble prometteur pour agir sur ces douleurs. Question de recherche : Comment la thérapie par l’EMDR influence-t-elle l’intensité de la douleur fantôme des patients amputés d’un ou de plusieurs membres ? Méthodologie : Nous avons sélectionné nos études quantitatives sur les bases de données PubMed, CINHAL et Web of Sciences. Résultats : Quatre études de série de cas (vingt et un patients au total) ont été incluses. Elles démontrent une diminution des douleurs fantômes suite au traitement par l’EMDR pour dix dès vingt et un patients et une disparition totale pour neuf cas. Les deux patients restants n’ont ressenti aucune réduction des douleurs. Conclusion : L’EMDR tend à diminuer les douleurs fantômes. Toutefois, il faut considérer ce traitement psychologique comme un complément d’une prise en charge interdisciplinaire. De futures recherches de qualité méthodologique rigoureuse sont à entreprendre afin de valider les résultats présentés.

  • Mémoire de bachelor
  • Haute Ecole de Santé Vaud
  • 2014

en savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *