LIVRE La thérapie EMDR pour l’enfant et l’adolescent – 2e éd. actualisée

La 2e édition du livre La thérapie EMDR pour l’enfant et l’adolescent est parue en septembre 2021, aux éditions In press.

Cet ouvrage collaboratif, réalisé sous la direction de Lionel Souche, avec la participation de nombreux spécialistes de la thérapie EMDR avec les enfants, aborde notamment les thèmes du harcèlement scolaire, de la phobie du très jeune enfant, de la peur de la blessure sportive, des agressions précoces, de la protection de l’enfance, des accidents de la circulation, des groupes thérapeutiques, et des ressources familiales

 

Présentation du livre

Comment mieux comprendre la thérapie EMDR ? Comment l’adapter aux plus jeunes ?

Reconnue pour son efficacité, la thérapie EMDR est de plus en plus utilisée dans le traitement des états de stress post-traumatiquesElle permet une désensibilisation rapide des souvenirs traumatiques, une restructuration cognitive et une réduction des symptômes d’angoisse.

Comment la thérapie EMDR peut-elle être utilisée auprès d’enfants et d’adolescents ? Comment mieux comprendre cette approche ? Comment l’adapter aux plus jeunes ? Cet ouvrage apporte des réponses à travers 11 études de cas exemplaires. Séparation du couple parental, maltraitances précoces, agression violente, phobies, dépression, blessure physique, adolescents migrants… comment le clinicien peut-il co-créer avec le jeune patient les aménagements nécessaires ?

Du tout-petit au pas encore adulte, les auteurs font état de ce qui a été mis en travail thérapeutique. La singularité de cette clinique réside dans le fait que la demande provient bien souvent d’un tiers (parents, tuteur, protection de l’enfance…). Sur un autre plan, la thérapie EMDR peut être pratiquée en consultation libérale comme en institution.

À travers ces 11 études de cas, le lecteur pourra comprendre le fonctionnement de cette méthode et explorer la créativité dont font preuve soignants et jeunes patients.

Préface de Marie France Gizard

Marie-France Gizard

Cette seconde édition dirigée avec beaucoup de finesse et d’implication par Lionel Souche, psychologue clinicien, est encore une fois une excellente idée de transmission et de partage de la thérapie EMDR appliquée à l’enfant et à l’adolescent. Ce recueil de 11 cas nous permet une magnifique plongée dans le bain de la thérapie intégrative au coeur des pratiques en libéral et, aussi, plus-value notoire, en institution. Il est rare de trouver des livres qui présentent uniquement des cas cliniques. Lionel va nous permettre d’accéder généreusement à une excellente base de données précieuses pour comprendre et apprendre à construire un plan de traitement efficace à partir de cas complexes présentés chez l’enfant et sa famille.

Ce livre, véritable source d’inspiration, vient compléter la première édition parue en 2019 qui a rencontré un vif succès, dans laquelle je présentais avec Michel Silvestre – formateur EMDR de renom –, un cas de phobie complexe d’une adolescente qui pouvait apparaître comme un cas simple à partir de seules apparences liminaires. De nouvelles présentations de cas viennent enrichir cette nouvelle édition. Toutes s’inscrivent dans une dynamique et perspective d’ouverture, pluri-référentielle, sur la thérapie des enfants et des adolescents avec un angle systémique.

Nous pouvons saluer les différents auteurs qui ont su si bien nous montrer leur travail thérapeutique et nous faire partager leur processus créatif pour soulager leurs patients. Ces mêmes auteurs apportent avec beaucoup de stratégies une nouvelle façon d’appliquer le protocole EMDR, évitant toute rigidité possiblement induite par ce même protocole.

Il s’agit d’ouvrir notre angle de vision thérapeutique mais aussi de tricoter entre différentes approches thérapeutiques afin de s’accorder au plus près de la problématique du jeune et de son environnement pour le conduire vers la guérison de sa douleur symptomatique.

Comme le dit si bien J. Robert Oppenheimer : « L’histoire de la science est riche en exemples de rapprochements fructueux entre deux ensembles de techniques, deux ensembles d’idées, développés dans des contextes distincts pour la recherche de vérités nouvelles ». Dans le travail fait avec les enfants et leur familles, nous pouvons, grâce aux cas présentés magistralement par les contributeurs, observer combien le thérapeute joue un rôle essentiel au-delà de l’application
même du protocole. Il va être co-acteur principal d’un processus dynamique, sachant être flexible et adaptatif pour répondre au plus près de la demande du patient et des familles.

La prise en compte d’une perspective développementale est fondamentalement intriquée dans la prise en charge thérapeutique et est remarquablement soulignée par les auteurs. Celle-ci est à la base même de la thérapie avec l’enfant et l’adolescent, tant dans le plan de traitement et de ciblage que dans son application. La pertinence réflexive des auteurs dans leur analyse clinique nous fait sortir des étiquettes psychiatriques plaquées trop souvent sur les enfants dont le principal risque reste l’enfermement dans un modèle de soin unilatéral. En tant que thérapeute, notre ouverture et notre posture de non-savoir vont permettre de laisser toute la place à la douleur du patient pour qu’il devienne co-thérapeute et allié dans sa résolution des symptômes.

Nous pourrons apprécier la dimension culturelle qui devrait être prise en compte, la présentation sur le travail fait autour des migrants est très riche de ce point de vue là. Lionel, dans son introduction, nous donne une belle présentation des différentes parties de ce livre en prenant soin de faire ressortir les points essentiels de chaque présentation.

En 2003, lorsque j’ai découvert sur mon chemin le livre Guérir de David Servan-Schreiber, ce qui m’a interpellé tout d’abord était ce défi lancé par David présentant une nouvelle façon de prendre en charge les patients en souffrance. Entre autres, le passage sur les enfants du Kosovo qui, en état de stress post-traumatique, pouvaient, à la suite d’un retraitement dans le cadre de la thérapie EMDR, commencer à s’apaiser et redormir.

Un regard novateur s’inscrivait pour ma part dans le travail avec le bébé, les enfants, les adolescents et leur famille, dans la mesure où je venais du monde de l’enseignement de la psychanalyse ; entre autres, j’avais fait dans les années 1995 mon DU en psychiatrie périnatale et infantile avec Bernard Golse et Michel Soulé, entourés d’enseignants comme Marie Rose Moro, la relève du professeur en psychiatrie et psychanalyse Serge Lebovici

La prise en charge des enfants et des adolescents dans le cadre analytique était pratiquée d’une façon « clivée », voire en aparté de la famille. Cette dernière étant généralement maintenue à l’écart pour le « bien » de l’enfant qui pourrait trouver un espace de parole privilégié. Il ne s’agissait pas pour moi de tout rejeter du monde de la psychanalyse, bien au contraire, j’allais garder l’essentiel sur toutes les théories de l’attachement et des découvertes majeures sur l’inconscient mais s’affirmait la nécessité de dépasser des modèles rigides et sclérosants. La remise en question n’est-elle pas nécessaire pour avancer dans nos connaissances et notre travail d’assez bons thérapeutes ?

En 2004, je décidais de plonger dans le bain de la thérapie EMDR en me formant auprès de David Servan-Schreiber avec l’équipe de l’institut français d’EMDR. Puis dans cet élan de découverte et d’apprentissage, j’ai suivi une des premières formations enfants et adolescents
donné par Michel Silvestre et Joanne Morris Smith. Bob Tinker avait lui-même formé Michel et Joanne au préalable. Alors, comme j’aime à le raconter, la boîte de Pandore s’était ouverte sur un champ illimité de recherches et d’applications thérapeutiques proposées aux thérapeutes
d’enfants et d’adultes. À la suite, les merveilleux enseignements que j’ai reçus sur la dissociation structurelle, par Onno Van Der Hardt et Ellert Nijenhuis ainsi que la thérapie Sensorimotrice par Pat Odgen m’ont permis d’aller plus loin dans la prise en charge multidimensionnelle thérapeutique adaptée à l’adulte traumatisé complexe et aux enfants.

Telle est la richesse d’allier la théorie avec la pratique mais de pouvoir aussi confronter la pratique à la théorie, et c’est ce que Lionel Souche nous propose lui aussi en étant initiateur de ces ouvrages de présentations de cas en thérapie EMDR. En ce sens, il participe à l’émergence d’un des voeux le plus chers de David : faire se rencontrer recherche, production universitaire et approche EMDR. Depuis 2007, en co-organisant avec David et Michel le congrès EMDR Europe à la faculté de médecine des Saints-Pères, j’ai oeuvré avec d’autres à promouvoir l’importance de cette thérapie, ai participé activement tant dans mes différentes fonctions
au sein du CA de l’association EMDR-France mais aussi en enseignant à l’Institut Français et dans le DU de l’Université de Lorraine en tant que formatrice EMDR enfants et adolescents. Nous n’avons jamais été aussi proches de l’initiative de David, précisément grâce aux travaux du
 Professeur Cyril Tarquinio et de l’équipe du Centre Pierre-Janet, premier centre psychothérapeutique universitaire, lié à l’Université de Lorraine et au Laboratoire APEMAC auquel nombre de contributeurs du présent ouvrage signent leur appartenance. La conjoncture est rassurante pour la diffusion de qualité de l’EMDR sous diverses formes et, surtout, pour actualiser des modèles liés à la psychologie de la santé en France.

Je suis très reconnaissante à tous les enseignants qui m’ont appris qu’en marge d’une technique décontextualisée, le soin reste un chemin plein d’humilité, que nous devons rester simples, ouverts et bienveillants, pleinement présents à l’égard de nos patients. Je suis remplie de gratitude et de joie à l’égard de Lionel Souche qui me donne l’occasion de préfacer cette seconde édition dans ce bel enthousiasme de transmettre.

Ce livre permettra, je vous le souhaite, d’ouvrir vos champs d’application thérapeutique et de renforcer votre capacité à pouvoir être créatif tout en restant protocolaire mais non rigide. Il mérite d’être partagé par un plus grand nombre de praticiens EMDR mais aussi aux étudiants en psychologie et psychiatrie, psychopraticiens en formation.

J’espère que ces présentations vous donneront de l’inspiration et envie de sortir de votre zone de confort, nécessaires pour progresser en confiance tout autant qu’en curiosité.

Les auteurs

LE DIRECTEUR D’OUVRAGE  : Lionel Souche est psychologue Clinicien à Lyon, Psychothérapeute, Formateur et chargé de cours pour les Universités Lumière Lyon 2, UCB Lyon 1. Ses intérêts professionnels sont les modèles différentiels de psychothérapies appliqués au contexte, la dynamique du couple et de la famille, la traumatologie, et, enfin, la supervision clinique des pratiques en psychologie.

LES AUTEURS : Fanny Bassan, Marie-Jo Brennsthul, Emmanuelle Broadbridge, Emmanuel Contamin, Nicolas Desbiendras, Marguerite Diday-Desbiendras, Stéphanie Giraudon, Marie-France Gizard, Marie-Anne Gury, Maïly Gros, Julien Lignon, Nathalie Malardier, Laure Matera, Cloé Pons, Jocelyne Rabier, Lionel Souche.

Sommaire

Première partie : La psychothérapie libérale d’enfants

Chapitre 1 : Premières phases de la thérapie EMDR avec des enfants victimes d’agressions sexuelles de Marie-Anne Gury

Chapitre 2 : Yanna, EMDR et thérapie dite gigogne de  Jocelyne Rabier

Chapitre 3 : Approche symptomatique ou approche globale ? Les aspects systémiques dans la thérapie EMDR d’enfan d’Emmanuel Contamin

Chapitre 4 : Intégration de techniques hypnotiques comme supports à la thérapie EMDR, dans la prise en charge des enfants et adolescents de  Fanny Bassan et Marie-Jo Brennstuhl

Chapitre 5 : Phobie des limaces (anthelmophobie) chez une petite fille de 8 ans, ou quand une phobie parle d’autre chose de N athalie Malardier

Deuxième partie : La psychothérapie libérale d’adolescents

Chapitre 6 : Harcèlement scolaire : quand le silence se mêle au trauma, sécuriser pour traiter en thérapie EMDR de  Marguerite Diday-Desbiendras

Chapitre 7 : Importance de la dimension corporelle dans les vécus et expressions adolescentes de  Maïly Gros et Laure Matera

Troisième partie : Les dispositifs institutionnels

Chapitre 8 : Mise en place de l’EMDR en intervention de protection de l’enfance de  Stéphanie Giraudon

Chapitre 9 : Blessure et peur de la blessure chez les adolescents : traitement d’un frein à la performance sportive de  Emmanuelle Broadbridge et Julien Lignon

Quatrième partie : Les prises en charge de groupe

Chapitre 10 : Expérience d’un groupe avec des mineurs isolés : développement des ressources et Flash Technique de  Emmanuel Contamin, Marie-Anne Gury, Cloé Pons et Lionel Souche

Chapitre 11 : Prise en charge EMDR de groupe auprès de réfugiés mineurs de  Nicolas Desbiendras

En savoir plus

La présentation du livre sur le site des Editions in press : https://www.inpress.fr/livre/therapie-emdr-enfant-adolescent-actualisee/

Tous nos articles sur les livres parus en EMDR

Notre dossier EMDR avec les enfants et adolescents 

Formation Cursus de formation EMDR enfants