Maladies cardiovasculaires et EMDR

Un chapitre Maladies cardiovasculaires et EMDR, de Cyril Tarquinio, Pascale Tarquinio et Laura Vismara, publié dans le livre Aide Mémoire EMDR

Dans ce chapitre, les auteurs abordent la psychopathologie des maladies cardiovasculaires et développent une proposition dans le cas d’une prise en charge précoce d’un infarctus du myocarde, en plusieurs étapes : Problématiques et plan de ciblage, étape 1 : applications de techniques de régulation des émotions (équilibration du système nerveux sympathique), étape 2 : traitement des cibles du présent avec un protocole d’événement récent, étape 3 : application de la technique du flashforward de Logie et De Jongh (2014) et scénario du futur, étape 4 : traitement des cibles du passé, étape 5 : auto-application, étape 6 : prise en charge familiale

Ce chapitre vient compléter et enrichir le chapitre également intitulé Maladies cardiovasculaires et EMDR, de Cyril Tarquinio, Pascale Tarquinio, Laura Vismara, publié en 2017 dans livre Pratique de la psychothérapie EMDR, Introduction et approfondissements pratiques et psychopathologiques, aux éditions Dunod

Extraits

Le champ de la santé représente un contexte spécifique de prise en charge psychopathologique (Tarquinio & Tarquinio, 2015). La maladie confronte le patient à des bouleversements de l’état de santé tels qu’ils peuvent donner lieu à des changements profonds des valeurs sur lesquelles reposait sa vie jusque-là et le conduisent à mobiliser des ressources psychiques nouvelles (Fischer & Tarquinio, 2014). Ainsi, les patients qui éprouvent le besoin d’un suivi psychothérapeutique le font en raison de l’apparition de la maladie et de ses conséquences.

Les maladies cardiovasculaires (ou MCV) représentent également une expérience traumatique importante et spécifique. C’est à la fois un traumatisme inaugural massif et aigu, délimité dans le temps qui confronte le patient à une expérience de douleur physique aussi intense qu’inattendue, à la peur et à l’impuissance face à la possibilité d’une mort imminente, mais une fois l’état physique stabilisé ce sont également des microtraumatismes qui se succèdent et s’accumulent avec la répétition toujours possible d’autres accidents cardiaques, voire de nouveaux traumatismes avec d’autres épisodes cardiaques massifs. Les traumatismes sont aussi le fait de l’évolution de l’état du patient et des conséquences physiques. Le patient prend conscience lors de la survenue de l’accident cardiaque des séquelles physiques et de leurs conséquences sur sa vie au quotidien, des risques encourus. Il est également informé des étapes de son parcours de soin, avec d’éventuelles interventions chirurgicales, des séjours de réadaptation cardiaque, des modifications de ses habitudes de vie qui ne sont pas sans conséquences sur l’ensemble de la vie du patient à savoir sa famille et son travail…

En savoir plus 

Références du chapitre Maladies cardiovasculaires et EMDR :

Formation(s) : Prise en charge de la douleur et des maladies chroniques avec la thérapie EMDR avec Marie-Jo Brennstuhl

Dossier(s) : Dossier EMDR et maladies physiques – somatisation

Tous les chapitres du livre Aide Mémoire EMDR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *