Metz la psycho joue l'ouverture

Metz la psycho joue l’ouverture

Un article Metz la psycho joue l’ouverture, publié dans la rubrique Lab Story

Pourquoi Pierre Janet ?

Pierre Janet est un des fondateurs de la psychologie en France, explique Cyril Tarquinio. Contemporain de Freud, longtemps méconnu dans notre pays, il est particulièrement apprécié à l’étranger pour ses travaux sur les conséquences des psycho-traumatismes. Sans démarche sans esprit de chapelle symbolise ce qu’on voudrait faire dans ce centre.

au coeur du réel

Le centre Pierre Janet proposera différentes formes de consultation : en cabinet, à domicile, en entreprises, à distance, via skype, tantôt en rapport avec une situation de crise en lien avec les troubles cognitifs et la mémoire, tantôt en rapport avec l’a souffrance au travail. Dans le cadre de protocole de recherche, les consultations seront filmées avec l’accord des patients. De quoi permettre aux étudiants de travailler en direct via une retransmission vidéo.

L’idée du Centre Pierre Janet a germé il y a 5 ans dans la tête de cyril Tarquinio, professeur en psychologie à l’Université de Lorraine, dont l’équipe de recherche s’intéresse aux traumatismes psychologiques avec l’ambition d’apporter de nouvelles réponses en matière de prise en charge psychologique. On sait que le contexte psychologique peut avoir un effet bénéfique pour la santé et sur l’efficacité des traitements, souligne Cyril Tarquinio, pourtant cet aspect est encore négligé du fait d’une formation qui oublie trop souvent la pratique. Une exception bien française puisqu’ailleurs en Europe les laboratoires de psychologie sont pour la plupart dotés d’espaces de consultation ouverts aux patients, où étudiants et chercheurs sont directement confrontés à la réalité des soins. C’est cette orientation que nous allons promouvoir au sein du centre. Et ce sera une première en France.

Des consultations à la portée de tous

(…)

Lire l’article complet au format pdf :

Metz la psycho joue l’ouverture 1

Metz la psycho joue l’ouverture 2

En savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *