Portrait de chercheurs - Cécile Faure

Portrait de chercheurs – Cécile Faure

L’Institut Français d’EMDR soutien chaque année de jeunes chercheurs français et étrangers travaillant dans le champs de la thérapie EMDR.
Interview de Cécile Faure, psychiatre, qui a effectue une recherche sur les Etats de Stress Post-Traumatiques

Quel est l’enjeu de votre recherche sur les Etats de Stress Post-Traumatiques ?

L’objectif de cette recherche est de trouver un outil de dépistage post AVP, d’évaluer les traitements en IRMf et d’étudier les profils d’évolution clinique.

Concrètement, comment travaillez-vous ?

Je suis psychiatre et j’inclus en IRMf des patients présentant un ESPT chronique (3 mois au moins post trauma) et nous étudions l’effet de la thérapie d’exposition en add-on d’un traitement par bêta-bloquant versus placebo.

A quel stade est votre recherche ?

Je passe en 3ème année de PhD. Les articles seront soumis en partie l’année prochaine.

Qu’est ce qui vous a amené à vous intéresser à l’ESPT ?

J’ai travaillé en oncologie, aux urgences et dans différents services de psychiatrie où j’ai rencontré des patients touchés par cette maladie suite à une menace vitale. Mais pas de traitement spécifique connu, ni de prise en charge adaptée, pas de connaissance sur la physiopathologie de ce trouble, ni de connaissance exacte sur sa prévalence (rien qu’après un accident de la voie publique, selon les études (cf. Heron-Delaney) 6 à 45% des individus exposés peuvent développer un ESPT.)


 

en savoir plus sur nos formations en EMDR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *